AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Az - Luxurious Candy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Az
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2016

ID Second Life
Identifiant: Az
Age: 25 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Az - Luxurious Candy   Dim 11 Sep 2016 - 16:29




Hawk HAZIEL




Pseudo: Az
Age : 25 ans
Sexe: M.
Orientation sexuelle : Bi.

Groupe : Luxuria
Joue depuis : Joue depuis 6 mois.
Métier : Concubin du roi de Luxuria

Phobie : Peur de ne pas être excité sexuellement - peur de ne pas parvenir à bander - peur de ne pas ressentir de plaisir
Pouvoir :
Dominate lvl 1:
Condition: la cible doit être attiré d'une manière ou d'une autre par Az sans qu'il y ait eu usage de pouvoir et/ou de substance à cet effet - une attirance biologiquement naturelle.
Lorsque une personne dans l'environnement proche de Az est attiré par lui - le trouve attrayant, l'excite légèrement ou le fait avoir des pensées luxueuses, Az peut accentué cet effet et dominé l'autre.
Exemple: Mr. est attiré par Az, le trouve bandant. L'effet de Dominate amènera Mr. à suivre Az et à chercher à avoir des relations sexuelles.
Possiblement qu'en temps normal, la victime de ce pouvoir, bien que ressentant de l'attirance physique, ne serait pas passé à l'acte ou serait capable de détourner son attention ou de reporté son désir sur quelqu'un d'autre, mais dans ce cas-ci, non. La victime cherchera à combler son désir avec Az... ça sera plus fort que lui.

Dominate lvl 2:
Condition: la cible doit être attiré d'une manière ou d'une autre par Az sans qu'il y ait eu usage de pouvoir et/ou de substance à cet effet - une attirance biologiquement naturelle.
D'un simple regard, Az peut paralysé sa cible et faire monter en lui son niveau d'excitation jusqu'à un point de rendre douloureuse son érection s'il n'est pas soulagé par une caresse quelconque. En cas de relations, même de simples caresses, sa victime ressentira une excitation et un plaisir plus intense, un niveau qui donnera une impression de ne plus avoir de régulateur de plaisir, de chaleur et de mourir sous l'effet d'une jouissance violente.

N.B. Ce pouvoir n'a aucun effet sur le roi de Luxuria. De plus, les personnes dominante peuvent se libérer de ce pouvoir si elles réussissent à repousser Az avec violence. (La volonté est déjà mis à rude épreuve, alors ils doivent se faire violence d'abord mentalement avant de pouvoir le faire physiquement avec Az pour le repousser.)

Ce qu'il aime : Le plaisir, en recevoir, en avoir. S'amuser. Jouer. Être plus malin que les autres.
Ce qu'il n'aime pas : Être puni. Privé de quelque chose. Être mis de côté, ignoré. Se faire avoir.

Etat Mental




Az est quelqu'un qui aime la vie, jouer et les plaisirs quel qu'il soit. En fait depuis toujours Az est de ceux qui étaient de toutes les fêtes, de toutes les soirées, partant pour tous les mauvais coups, voir même mieux, le premier à faire des plans douteux. Très sociable, généreux avec ses amis, Az a toujours été populaire, mais surtout il a toujours su jouer avec les limites sans oser au-delà de la limite. Il n'était jamais méchant. Il n'a jamais cherché à faire du mal physiquement ou psychologiquement, et lorsque cela pouvait arriver, il était toujours le premier à s'excuser avec sincérité.
Az est un gentil garçon avec un trop-plein d'énergie. Il aime avoir de l'attention. Az a un petit côté dépendant affectif tout en ayant peur de l'attachement. Alors il garde les autres à distance tout en faisant en sorte d'avoir sa dose de câlins. Le sexe est quelque chose d'enivrant, mieux que la drogue, même.
Az aime être plus malin que les autres, prendre ses aises et donner l'impression d'être au-dessus des autres. Il est un fin observateur et, après avoir analysé la situation, il aime paraître plus grand, plus fort, plus puissant. Il aime se pavaner et être remarqué. Mais, en réalité cela cache un côté bien moins brillant. En fait, il est seulement un petit garçon en manque d'amour. Il est d'ailleurs prêt à payer le double pour avoir une nuit de tendresse. Il ne regarde pas à la dépense lorsque c'est pour être accompagné, surtout par de jolies choses, femmes ou hommes.


Physique




Dans Second Life, Az a choisi un avatar qui lui ressemble. De taille plutôt petite (153cm), mais bien proportionné, il est légèrement sous la moyenne des autres hommes. Le teint plutôt clair, avec des cheveux rougeoyants. En fait, irl, Az est un rouquin très carotte, avec plusieurs taches de rousseur, alors disons qu’il a joué avec la teinte offerte pour s'offrir une coupe plus sombre, plus dominante, pour lui donner du caractère, c'est un brun rouille peut-être, le plumage d'un rapace.
Cette pensée le fit sourire et il revint en arrière pour choisir le regard de son avatar. Pas question d'y aller avec un vert de fonds de bouteille. Il se choisit un regard doré, un regard de prédateur. Il allait aller à la chasse et prendre ce qu'il voudra. Malicieux, il se donna un air juvénile et innocent. Le masque afin de cacher sa nature luxueuse. Il vêtit son avatar d'une tenue décontracté de qualité, un polo ainsi qu'un pantalon propre. Voilà, il était presque parfait, si ce n'est qu'il était trop sérieux, à croire, un adolescent qui tentait de paraître majeur. Il ne restait plus qu'à mettre une petite touche finale pour compléter le tableau.
Az prit le temps de tout essayer dans l'espoir de réussir à la perfection la vision qu'il avait de lui-même. Chapeau, lunette, bijoux, objet, non rien ne convenait! Tatouage, piercing, cicatrice... il allait abandonner et tout recommencé lorsqu'il réalisa afin le choix parfait. Il était joueur après tout, et cela le soulignait si bien. Bon d'accord ce n'était pas un As, un pique, ou le valet de coeur... mais bon, cela lui plaisait bien, l'étoile de la victoire et la larme du joker. La carte maîtresse et traîtresse de tous les jeux de cartes...


Story of my life



Hawk Haziel eut une vie sans histoire particulière. Famille de classe moyenne, il avait un frère aîné, une soeur plus vieille, et loin derrière, un petit frère. C'était une grande famille quand même. C'est peut-être ça qui forgea le caractère de Az. L'aîné était la fierté du père, le premier. La soeur était l'unique fille, la princesse. Le cadet était le bébé de la famille, le protégé de la mère. Hawk lui était le second fils, il héritait des jouets et des vêtements de son aîné. En plus, peu importe ce qu'il pouvait accomplir, deux autres y étaient parvenus avant lui. C'est peut-être pour ça que naturellement il chercha à attirer l'attention sur lui. Il faisait des blagues, jouait des mauvais tours, relevait tous les défis de ses camarades et tout pleins d'autres trucs du même genre.

Il se fit rapidement un nom, un cercle à l'école. Il ouvrit un club de Poker, et devint rapidement un champion. Il faisait également partie du club d'échec et il ne se laissait pas faire. C'était un joueur plutôt agressif, mais pas un tricheur. En fait, il savait très bien masquer ses véritables intentions et deviner les pensées de ses camarades. Il fut suspendu quelques fois pour des incidents sans gravité. Il eut même une mention spéciale dans son dossier pour avoir protégé un autre élève qui se faisait faire des misères. Bon, la bagarre n'était pas jolie au dossier, ni la suspension ni la correction qu'il eut une fois à la maison, mais tout le monde se tenait pour dire que le rouquin n'était pas un voyou, mais qu'on lui devait le respect.

Il arrêta rapidement l'école, n’y trouvant pas grand intérêt. Être assis pendant huit heures à écouter un vieux prof radoter sa matière sans conviction. Il fit des petits boulots, n'ayant pas vraiment d'ambition à ce moment-là. Il jouait une fois par semaine dans un petit salon de jeu. C'est là qu'on le remarqua. Il ne mettait jamais beaucoup d'argent sur la table, mais il était bon. Alors il fut invité à de meilleures tables et son visage commença à être connu. On lui dit alors qu'il portait bien son nom, il était un vrai rapace. Il trouvait le pigeon et le plumait.

Malgré cela, Az demeurait un bon vivant. Il ne s'empêchait pas de sortir, d'aller prendre un verre en gang et même qu'une fois par année il allait faire de la randonnée en groupe, avec un bon feu le soir, de la musique, des histoires et beaucoup de rires. À croire que Az avait tout pour être heureux, mais c'était sans connaître son coeur.

Hawk Haziel n'arrivait pas à aimer et ne se laissait pas aimer. Il garde une distance entre lui et les autres. Si quelqu'un lui faisait des avances, il prenait plaisir à coucher avec cette personne, mais il ne s'y attachait pas et faisait tout également sans pour autant être odieux pour faire comprendre qu'il n'y aurait rien d'autre entre eux.

Il allait donc au lit avec des conquêtes d'un soir, les amis d'un ami ou encore avec des prostitués. Il couchait avec des hommes, des femmes, souvent de son âge, mais parfois plus vieux. C'était toujours des moments très intenses dans tous les cas, mais sans lendemain. Il préférait presque quand il payait ou qu'on le payait - car on le prenait parfois pour un travailleur du sexe. Il n'était pas question de créer un semblant de relation ou de sentiment, juste des baisers, des caresses et du plaisir.

Az n'abusait pas de l'alcool ou des drogues, il se contentait d'avoir quelqu'un avec lui chaque soir dans son lit. En journée, il travaillait et le vendredi il allait jouer aux cartes pour le plaisir et non pour l'argent, quoiqu'il commençait à bien gagner sa vie aussi de ce côté. Il n'y avait pas de raisons en particulier pour être intéressé par Second Life. Mais Az était de nature très curieux et lorsqu'il vit le courriel, il se sentit attiré et il compléta l'inscription. Avant de comprendre, il s'effaça de la réalité pour apparaître dans Second Life.



Rebirth



C'est une grande pièce, il y fait très lumineux. Il y a une légère brise parfumée. L'endroit ressemble au conte des Mille et une nuits. Le sol est couvert de majestueux tapis, des coussins brodés sont éparpillés partout, de nombreuses alcôves fermées par des rideaux de perles laissent entrevoir des ombres, des gens sont là. Des soupirs, des gémissements. Des couples s'adonnent au plaisir de la chair.

Az ne comprend pas ce qu'il fait là. Est-il entré dans Second Life et est-ce le lieu d'accueil habituel ? Curiosité oblige, Az s'aventure dans la pièce. C'est peut-être un salon, peut-être une très vaste suite. S'il y a des gens de dissimulés, il y a également des gens installés sur les coussins. Certains discutent entre eux, mais Az est bien incapable d'entendre ce qu'ils disent, d'autres savourent des fruits exotiques. Az doit s'arrêter là, un jeune homme est étendu sur le sol, son corps est couvert de miel, de dattes, de morceaux de fruits variés, quartiers d'orange, tranches de pêches. Il est jeune, sa peau est dorée. Autour de lui, d'autres hommes sont là, le regardent et vont chercher chaque morceau de fruits avec leur bouche, leur langue, lentement, sans toucher autrement le corps offert. Plaisir certain, juste pour les yeux.

Az perçoit toute la sensualité du moment. Pour moins que cela, il a déjà eu des pulsions. Mais cette fois, malgré le désir d'avoir du plaisir, sa chaire n'y répond pas. Est-ce un rêve? Est-ce parce qu’autre chose l'attend, quelque part ici? Léchant ses lèvres avides, désireux lui aussi de se trouver un plateau aussi agréable, Az poursuit son chemin. Il croise d'autres gens et tous sont occupés à se donner mutuellement de l'affection, une bouche en embrassant une autre, une main caressant un torse. Dès qu'il regarde ses couples, ses groupes, parce que plusieurs le font à plusieurs, ceux-ci lui jettent un regard brûlant. Tous sont nus et s'adonnent au plaisir de la chair avec un plaisir non feint.

Az réalise alors que lui-même est nu, comme les autres. Pourtant la vue de ces corps, de ses hommes excités, excitants, de tout ce luxe, sa peau ne fourmille pas, son sang ne bouillonne pas, pire encore, son sexe demeure assoupi entre ses cuisses. Az commence à ressentir une légère panique. Tout cela l'inspire, pour moins que cela, il a déjà exprimé plus de plaisir et pourtant cette fois, son corps demeure impassible. Déglutissant avec peine, Az détourne les yeux à la recherche d'un fantasme qui sera lui faire de l'effet. C'est un rêve, mais si cela continue, ce sera alors l'ébauche d'un cauchemar.

Détournant les yeux, un jeune homme étendu sous une fenêtre lui tend la main, l'invitant à le rejoindre. Sa peau est dorée comme celui qu'il a vu plus tôt. Son corps est magnifiquement découpé, ses muscles sont agréables sans être trop prononcés, sa main est grande et chaude lorsqu'il y glisse la sienne en le rejoignant. Ils échangent un premier baiser. Ses lèvres sont douces, sa bouche est avide et la sienne l'est tout autant. D'abord un long baiser langoureux, puis leurs mains se caressent, suivant chaque trait de leur torse. Rarement Az n'a eu d'amant aussi sensuel, aussi excitant. Tout est parfait, un film érotique ne serait pas aussi sensuel. Pourtant, malgré le désir d'aller jusqu'au bout, son corps demeure impassible, froid, distant, comme s'il était ailleurs. Les pensées de Az fuient petit à petit, se tournant vers son membre flasque et inerte : réveille-toi!

Hélas rien à faire, malgré les baisers, les caresses, la beauté de son partenaire, les gémissements des autres hommes autour de lui, Az ne parvient pas à s'exciter, pire encore, il ne ressent aucun plaisir. Une petite panique le prend, lui serre l'estomac. Pourquoi!? Déglutissant, la tête lui tournant, Az ouvre la bouche pour prendre congé et fuir, mais un autre homme vient se mettre contre lui dans son dos. Il ne le voit pas, mais il est certainement tout aussi bien fait que son vis-à-vis. Contre ses fesses, il sent la présence de son membre viril qui est aux premiers émois des plaisirs. Celui qui est derrière lui l'enserre dans ses bras musclés alors qu'il vient lui embrasser la nuque, le cou.

Deux hommes pour lui, ou alors deux hommes voulant faire de lui leur chose. Qu'importe, deux amants, et pourtant il demeure sans réaction. Ni son coeur ni son souffle ne viennent à s'emballer, à exprimer même un frémissement. Le premier se redresse et vient lui embrasser le cou à son tour. Les deux hommes se pressent contre lui. Pourtant Az ne se sent ni agressé ni violé. Il a l'impression qu'ils tentent de l'exciter et de le faire se joindre à eu dans leur orgie.

Fuir? Accepter et arrêter de stresser? Laisser les choses se faire? Non, il doit pouvoir éprouver du plaisir! Il doit parvenir à bander!

Tentant de dominer la situation et montrer qu'il a autant de caractère que les autres, même si son sexe se rebelle contre-lui. Il entraîna son premier partenaire à s'éteindre de nouveau sur les coussins, se plaçant au-dessus de lui, il alla embrasser son torse, léchant sa peau, laissant la trace de ses lèvres partout. En donnant du plaisir, il en ressentirait, en ayant les pensées occupées, son corps se détendrait, et son membre se dresserait alors ! Tout en prodiguant caresses et attentions à son partenaire, il sentit que l'homme derrière lui ne comptait pas en rester là et il sentit ses mains sur ses fesses, les massant avec fermeté, puis une main se glissant entre elle pour aller explorer son intimité. Ses pensées ne s'y attardèrent pas. Que celui-là lui donne du plaisir ne pourrait que l'aider à se détendre. Az descendit plus bas sur le corps de son premier amant et découvrit son sexe tendu. Il était fin et droit. Il le prit en bouche, il allait lui offrir du plaisir et il en ressentirait l'écho, il aurait lui aussi du plaisir.

Hélas, plus il faisait d'effort, plus il sentait que le plaisir le fuyait. Sa fellation était mécanique, agréable, mais il ne ressentait aucune chaleur à la prodiguer, ces doigts qui le fouillaient par derrière, le braquait plus qu'elles ne l'ouvraient. En dernier recours, Az porta une main à son propre sexe, enroulant sa main sur sa queue et y allant de petits va-et-vient pour le réchauffer et faire enfin un peu d'effet sur son corps. Alors qu'étrangement il sentait que les caresses qu'il donnait étaient faibles, son partenaire semblait en éprouver un réel plaisir. Malgré son manque flagrant de réaction, le second derrière lui poursuivait avec la même patience ses attentions à son endroit. Pourtant, son sexe entre ses doigts demeurait tout petit et timide.

C'est alors qu'une voix à son oreille lui murmura : « Ce n'est pas grave. Si ça ne te tente pas, tu peux t'en aller, partir, tu peux abandonner. »

Mais Az n'était pas de ceux qui renonce, il laissa tomber le projet de se masturber dans l'espoir de voir afin sa queue bander. À la place, il ferma les yeux et rapporta toute son attention sur la fellation qu'il faisait. Il n'avait que trop négligé son partenaire en voulant d'abord satisfaire son égoïsme. Il allait lui donner du plaisir, il n'avait pas à se trouver dépouiller du plaisir qui le fuyait.

Il cambra les reins offrant sa croupe au second homme alors qu'il alla prendre dans sa bouche avec gourmandise tout le sexe de l'autre. Il caressa l'intérieur des cuisses de celui-ci glissant une main sur ses bourses pour les lui caresser. Il allait le faire jouir et ensuite il s'occuperait du second ou peut-être que ce dernier s'occuperait de lui avant...

Initiation terminée.

Az se réveilla alors en sursaut dans Second Life.


Derriere l'ecran


Pseudo IRL : Alexe
Comment nous a tu trouver? : DC de Amiel
Comment trouve-tu le forum? une idée pour l'amélioré? : //
Rang désiré : Mysterious Candy
Code :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Az
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2016

ID Second Life
Identifiant: Az
Age: 25 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Az - Luxurious Candy   Lun 12 Sep 2016 - 1:47

Fiche complétée ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Az - Luxurious Candy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le royaume de candy
» "Eeh... Tu veux être mon ami ? Prend un candy~" - Murasakibara Atsushi
» Candy legend [libre et absolument pas sérieux.]
» Candy Fray - SP
» CANDY FACTORY - Si toi aussi tu aimes les bonbons au moins autant que les RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Interface de connexion :: Création de Personnage :: Personnages en attente-