AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Léandre Elvenault (Fini !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léandre
avatar

Bourreau des Coeurs
Messages : 5
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 19
Localisation : A la parfumerie, ou chez le coiffeur. Peut être à la boutique d'habits, en fait.

ID Second Life
Identifiant: Léandre
Age: 21
Pouvoir:

MessageSujet: Léandre Elvenault (Fini !)   Ven 22 Juil 2016 - 11:58




ELVENAULT Leandre


Identification



Pseudo: Léandre
Age : 20 ans
Sexe: Féminin *sbaf* Mafculin, mafculin ...
Orientation sexuelle :Bisexuel dominant mais qui peut éventuellement se faire dominer.
Groupe : Asmodée (je sens que je vais me faire manger)
Joue depuis :Nouvel arrivant tout frais tout neuf.
Phobie :Gérascophobie, peur de vieillir.
Pouvoir :

Dead Time

Pouvoir permetant à son utilisateur de stopper le temps pendant un certains nombre de minutes, uniquement dans des pièces fermés. Il peut se mouvoir dans cet espace-temps qu'il à créer.

Bomb Time


Pouvoir permettant à son utilisateur de "jouer" avec le temps d'une personne, en effet l'utilisateur de ce pouvoir peut apposer une "bombe temporelle" qui permet de faire vieillir un organe de manière significative.
En effet, ce pouvoir permet de causer d'énorme dégat en interne, sur le coeur, le foie, les reins,... Il suffis pour cela d'aposer la bombe sur le corps de la personne, la bombe apparait sous forme de chiffre digitaux sur la peau.
Cependant il est possible d'agir sur l'état psychologique en usant de ce pouvoir sur l'aspect physique en allant vieillir une personne toujours grace à la bombe temporelle, cette fonction n'est disponible que lorsque que l'utilisateur à une pleine maitrise de son pouvoir!

Métier : Comédien
Ce qu'il aime :Les salles de bain, les parfums, les gens qui le trouvent beau, plaire, charmer, satisfaire ses besoin de luxure (si vous voyez c'que j'veux dire), être plaint et pour cela faire la comédie.
Ce qu'il n'aime pas :Les mauvaises odeur, le langage cru, rater une conquête amoureuse, les insultes sur le physique et les rhumes, sauf s'il est plaint.

Etat Mental




Léandre a deux personnalité (non, il n'est pas schyzophrène), mais il reste toujours très superficiel. A partir du moment ou il franchit le seuil de la porte d'une salle de bain, le temps s'écoule à toute vitesse. Il peut y passer des heures, et en ressort tout beau.

Avec des personnes qui ne l'intéressent pas, il est sympathique et drôle, mais peut devenir orgueilleux et énervant. Il a néanmoins de la répartie et saura répondre aux insultes relevées et subtiles (il haussera les épaule supérieurement en cas d'insulte crue et irréfléchies sans y faire attention), mais n'apprécie pas du tout les insultes physiques et peut gravement s'offenser. Lorsqu'on le connait bien et qu'on l'embête sérieusement, il pourra tenter de se faire passer pour une victime, pour un Calimero, afin de faire culpabiliser. C'est pitoyable, mais il n'en a rien à faire. Il peut être très capricieux, un vrai enfant.

Mais dès qu'il est attiré par une personne, il n'est plus le même. Sympathique, attentionné, élégant et poli, il collectionne les cœurs brisés en charmant les hommes, comme s'il s'agissait d'un jeu (oui je sais c'en est un, mais dans la vraie vie ça n'en était pas un, donc ne m'interrompez pas et laissez moi poursuivre, merci). Il se fait beau et utilise son sourire irrésistible pour prendre un cœur, puis le brise après avoir satisfait son amour charnel, ou pas, cela dépend, en devenant exécrable, ou en l'abandonnant lâchement, sans se soucier du mal qu'il sèmera dans l'esprit de sa pauvre victime, s'il en sème.
Il faut savoir que c'est un besoin chez lui, qu'il pourra se sentir très mal s'il n'a pas de personne l'aimant régulièrement. Il n'a jamais été amoureux.




Physique




Lorsque Léandre se réveille le matin, il est ... Non, vous n'avez pas envie de savoir ... Vous ne DEVEZ pas le savoir. Quand Léandre sort de sa salle de bain le matin, il est toujours beau, car il y passe des heures. C'est un garçon très séduisant.
Peau pale et parfaite, dépourvue de toutes imperfections, et imberbe. Il a les cheveux bleu nuit, mi- long et soyeux. Ses yeux en amande sont noirs et profonds. Son regard est rieur la plupart du temps, et très charmeur l'autre part. Son nez est petit et sa bouche fine, avec un sourire affiché presque en permanence, ravageur par moment.
Léandre est grand. Son corps mis a nu est musclé au torse, avec un joli V dessiné au niveau de son bassin. Il a des fesses rebondies. Ses bras sont moins musclés, mais proportionnels aux reste du corps. Ses jambes sont encore moins musclées. Habillé, il parait plus élancé que musclé.
Il a souvent une veste à manches longues noire, par dessus un t-shirt violet. Il porte un pantalon en lin noir, tenu par une ceinture bleue nuit assortie aux cheveux. Il porte des bottes en daim (arrondies au bout, les chaussures pointues ne lui plaisent pas du tout).
Léandre se déplace avec charme, ses gestes sont toujours réfléchis, et faits pour plaire. Par moment, il a quelques pulsions et peut transformer ses mouvements en gestes théâtraux. Il dégage en permanence une très bonne odeur, avec son mélange de parfum dont il garde et gardera toujours le secret.



Story of my life



Léandre Elvenault est né à Fay-au-Loges, en France, près de Paris. Il était l'aîné de deux frères, les âges de chacun espacés de trois ans. Ses parents tenaient une boutique de vêtement, juste en face du foyer familial. Les Elvenault étaient heureux. Les clients se faisaient nombreux et rares étaient ceux qui quittaient la boutique les mains vide. Cette petite boutique dans un petit village était très réputé au niveau local. Tout se passait bien, jusqu'au jour ou la mère de la famille mourut d'une grave maladie. Léandre avait douze ans quand maman Elvenault fut emportée.

Les enfants et le père vivaient seuls, avec une petite fortune. Mais les affaires ne marchaient plus comme au temps ou la mère était a l'accueil. La boutique de vêtement était au bord de la faillite, quand M. Elvenault trouva Elly Lioray. Ils furent amoureux, et Elly était dans le même cas du père de famille, elle était veuve. Le deuil des deux personnes étaient loin derrière eux, et ils se marièrent. La fortune de Elly (qui était assez élevée) s'ajouta à celle du foyer des Elvenault et la boutique reprit du poil de la bête. Léandre avait seize ans et il acceptait l'arrivée de la belle mère dans la famille, comme ses autre frère, ils l'appréciaient beaucoup, même si elle ne remplacerait jamais la mère biologique de l'adolescent.

La boutique fonctionnait bien, jusqu'à une nouvelle disparition. Le père avait été emporté par l'âge. Tout le monde trouvait ça normal dans l'entourage de Léandre.
Mais lui trouvait ça injuste. L'âge, qui tue ? Il y a plein de manières différentes de mourrir, et la vie doit être menée pour éviter ces manières, jusqu'à CA ? Jusqu'à la vieillesse ? Léandre voulait rester jeune et la simple idée de voir son visage creusé par les rides le répugnait, depuis qu'il ai réellement compris que la vie s'achevait par des cheveux en moins et une peau de plastique.
A nouveau, la boutique chuta, et le budget pour avoir une vie correcte se révéla plus élevée que les recettes de la boutique. Le foyer Elvenault connaissait un déficit qui faisait baisser a toute vitesse les fonds familiaux. Avant d'atteindre des dettes spectaculaires, Elly décida d'envoyer deux des trois frères Elvenault dans différents lieux ou ils seront traités avec toute l'attention qu'il faudra. Léandre avait dix-neuf ans.

Le benjamin fut envoyé dans une boulangerie ou il gagnera beaucoup d'argent, et pourra même vivre dans son propre studio plus tard, à Paris, le cadet fut envoyé à Lyon dans une librairie prestigieuse ou il sera logé chez un ami proche d'Elly, qui deviendra vite comme un nouveau père pour lui. Et Léandre, l'aîné, il resterait à la boutique pour aider sa belle mère. La boutique retrouva des bénéfices corrects, mais Léandre ne fut pas satisfait. Vers ses vingt ans, il se trouva une copine, mais très rapidement, il fut lassé et alla charmer une autre, puis encore une autre, jusqu'à son premier homme. Aucune grande différence pour lui, tant qu'il avait une conquête qui l'aimait. Tant qu'il se faisait aimer, tout lui allait. Sa belle mère ne fut jamais au courant, même quand il décida de partir à Paris.

Il n'eut plus aucune nouvelle de ses frères et de sa belle mère, mais il apprit que cette dernière avait vendu la boutique et trouvé a nouveau l'amour, et qu'elle n'allait pas tarder à se marier, avec une personne très riche. Léandre avait vingt-et-un ans et il était comédien dans des théâtres réputés de Paris.

Un jour, il fut tourmenté car il avait raté l'occasion d'attirer entre ses beaux doigts de charmeur une énième victime. Son nom était Victor. Il se changea les idées avec un joli film en streaming, quand il tomba sur une pub. Un jeu, qui avait l'air de l'intéresser et qui l'occuperait pendant un petit moment.


Rebirth



Léandre était avachi sur son lit, dans sa chambre. Une armoire en face de lui, des miroirs de part et d'autre de son lit et une table de nuit à sa gauche, de son côté.
"Second Life, menez une nouvelle vie, éloignée de celle que vous vivez actuellement !"
C'était la pub au titre aguicheur. Alors Léandre cliqua, entra les informations requises dans les champs, jusqu'à celui qui nécessitait un nom de phobie. Léandre haussa un sourcil. Ils demandaient la phobie ? Ce n'est pas un peu indiscret ? De toute façon, Léandre ne risquait rien. Il tapa sa phobie : Gérascophobie. Ca leur suffira. Il ne savait pas si le jeu reconnaissait toute les phobies du monde, et il s'en moquait. "Entrée".

Tout devint noir, sauf les deux miroirs à sa gauche et à sa droite. Ils se rapprochait et pressaient Léandre en sandwich. Bizarrement, il ne ressentait pas la douleur. C'était juste désagréable, car il sentait les deux miroirs collés à lui. Ils étaient d'une froideur ... Léandre allait finir par perdre son souffle quand ses deux agresseurs réfléchissants se décollèrent de leur victime. Léandre reprit son équilibre et se regarda dans le miroir de gauche. Il se voyait, seul, sur un fond noir, avec le miroir qui le reflétait de dos, derrière lui.
Un long moment s'écoula sans réellement savoir depuis quand il attendait, en regardant tantôt un miroir tantôt l'autre, étonné de la situation, jusqu'à ce que les deux fondirent littéralement, sifflants, fumants. Ils glissaient sur le sol couleur néant, en convergeant en une grande masse miroitante, avec une texture de boue, parcourue de soubresaut à quelques endroits. Il y avait même des bulles chromées qui se formaient et éclataient par moment. Le spectacle était peu ragoutant. Léandre regardait la chose, avec une faible grimace sur le visage. Son reflet était devinable dans la chose, déformé par les bosses et les bulles qui apparaissaient sur le liquide.
Quand la forme se mit à se redresser, s'étirant, devenant moins large et plus longue. Six pattes lui poussaient sur le corps, en changeant de place sur celui-ci pour trouver le meilleur équilibre. La masse difforme tenait sur ses six pattes. Léandre la regardait, impassible.

"Que dois-je faire ? Dois-je avoir peur ? Dois-je rire ?" Dit-il.

Une mâchoire dentée apparut et poussa un hurlement effrayant qui faillit renverser Léandre.

"Ok ok ok, j'ai peur ,c'est bon !"

L'homme se recula doucement, quand la mâchoire se mit à parler d'une voix trop rauque pour être humaine. Par moment, elle montait dans les aigus et devenait presque sifflante.

"-Dans ton monde, je suis dans tout le monde. Je m'incruste dans le corps de tout être vivant ... Animaux et végétaux, dès leur naissance, je germe dans leurs entrailles et les ronge, et mes victimes meurent. Tout le monde est touché, même toi, même ta famille ... Tout le monde meurt, ne supportant pas mon existence dans leur corps ...

-J'ai bien peur de ne pas comprendre, affreuse chose sur (il comptait en pointant ses pattes griffues du doigt) ... Quatre, cinq ... Six pattes."

Des bulles apparaissaient de partout sur la bête, et en éclatant, elles révélaient des visages. Des visages endormis ... Des visages de personnes que Léandre connaissait. Sa mère, son père, Elly, ses frères, ses collègues, ses conquêtes ...

"Admire le visage des gens que tu fréquente ou fréquentais, et vois ce que je leur fait sans que tu t'en rende compte ..."

Tous furent déformés par le temps. Ridés, leurs lèvres devenant presque inexistantes, leurs paupières rabougries ... Même son frère le plus jeune avait un visage de quatre-vingt-dix ans. La mâchoire afficha un sourire carnassier, montrant ses nombreuses dents, et elle parla, elle et tout ses visages, à l'unisson:

"Bonjour Léandre, je suis la Vieillesse."

Léandre tomba en arrière, et, à quatre pattes, recula encore, sur le dos, pour échapper à la chose qui fondait sur lui. Il fit quelques bons mètres ainsi, mais la Vieillesse le rattrapait, lentement, en se dandinant dangereusement sur ses six pattes. Elle s'arrêta net, juste devant lui, puis trembla fortement, avant de rendre un liquide réfléchissant sur Léandre, dégouté, et plus effrayé que jamais. Le vomi dégoulinait sur le pauvre homme. Il se dégagea, toujours à quatre pattes, puis il se leva, totalement sec. La flaque gisait devant lui. Elle s'éleva elle aussi, mais faisait exactement la même taille que Léandre.
Puis elle se forma petit à petit. Les bras et les jambes fines, le visage pâle et orné d'une chevelure bleue nuit ... C'était Léandre. Deux Léandre se fixaient face à face, sans presque aucune différence, si ce n'est l'expression, changeante d'un homme à l'autre. L'original était apeuré, et le faux avait un air malicieux affiché sur le visage.
La forme monstrueuse de la Vieillesse observait la scène, puis elle dit, en même temps que ses visages et que le faux Léandre :

"-Regarde l'effet que j'ai sur toi ..."

Lorsque le visage de son double commençai à prendre des rides, l'authentique Léandre détourna le regard. Il bondit sur son alter ego, probablement déformé par la vieillesse, puis le plaqua au sol, dans un fracas sonore. Il osa un regard vers l'endroit ou devait giser son double, mais ne vit qu'un miroir brisé.
Il souffla un bon coup, puis regarda la Vieillesse, fissurée, la mâchoire parcourue de crevasses, déformée par la rage, mais les visages souriant, tous jeunes et intacts :

"Simulation réussie, bienvenue à Second Life."



Derriere l'ecran


Pseudo IRL :Karlisse
Comment nous a tu trouver? : Sur Sawen.net.
Comment trouve-tu le forum?une idée pour l'améliorer? :Le forum est super. La communauté de la CB est très gentille et me supporte (c'est dingue) malgré mes nombreuses questions sur les clans et mes nombreuses demande de conseils. Merci !
Rang désiré : Bourreau des Cœurs
Code : Code bon - Karamiel o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karamiel
avatar

Sweety Boy
Messages : 23
Date d'inscription : 03/08/2014
Localisation : Candy Land

ID Second Life
Identifiant: Candy Honey
Age: 23 ans
Pouvoir: Télépathie

MessageSujet: Re: Léandre Elvenault (Fini !)   Ven 22 Juil 2016 - 23:33

Hey! Bienvenue à toi sur Second Life.

Je valide ta fiche, tu peux désormais vivre ici en tant qu'habitant de Luxuria.
Tes pouvoirs te seront bientôt attribués o/

Tu peux aller faire répertorier ton avatar et explorer un peu plus en profondeur cet univers qui te tend les bras.

Je te souhaite un bon amusement et de belles rencontres, profite bien de ta Seconde Chance!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre
avatar

Bourreau des Coeurs
Messages : 5
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 19
Localisation : A la parfumerie, ou chez le coiffeur. Peut être à la boutique d'habits, en fait.

ID Second Life
Identifiant: Léandre
Age: 21
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Léandre Elvenault (Fini !)   Dim 24 Juil 2016 - 11:09

Merci beaucoup ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Léandre Elvenault (Fini !)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Léandre Elvenault (Fini !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est juste moi, Léandre Winter (fini)
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» souper andre fraikin
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Interface de connexion :: Création de Personnage :: Personnages crées :: Asmodée&Leviathan-