AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Skylar - It's a brand new start ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skylar S.
avatar

Petite Chose Fragile
Messages : 5
Date d'inscription : 21/07/2016

ID Second Life
Identifiant:
Age:
Pouvoir:

MessageSujet: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 18:05




Ryder Sullivan


Identification



Pseudo: Skylar S., son plus vieux nom de scène qu’il tient du lycée, du temps où il jouait encore dans son groupe de rock.
Age : Il a déjà passé sa crise de la treintaine - quoi que - et côtoie aujourd’hui les trente-six ans.
Sexe: Sky’ est un hermaphrodite homme, cela va de soi...
Orientation sexuelle : Toutes ses anciennes connaissances s’accordent à dire qu’il est le plus pure hétéro que la terre n'ait jamais porté. Et Skylar n’ira jamais dire le contraire, même s’il se sait en proie au doute depuis quelques années. Quant à savoir s’il est dominant ou non… Disons qu’en dehors de son ex-femme, il n’a jamais trouvé quelqu’un capable de le soumettre mentalement parlant.
Groupe : Leviathan
Joue depuis : Nouvel arrivant.
Phobie : Il ne l’avouera jamais à voix haute, mais il a peur que quelqu’un réussisse à nouveau à reprendre le contrôle sur lui. Qu’il n’arrive pas à lui dire “non”. En d’autres termes, il a peur d’être privé de liberté et de libre arbitre par une tierce personne.
Pouvoir :
Rainbow Spirit
Pouvoir permettant à son utilisateur de voir à quel pêché appartiens une personne, par le biais d'une aura coloré correspondant aux 7 pêchés et a la couleurs des Nihilims, l'utilisateur et le seul à voir ces auras quand il active sont pouvoir.
L'utilisateur peut perturber cette aura en la rendant "incolore" de ce fait, il peut par exemple faire perdre l’appétit à un gourmand, faire perdre l'envie sexuel à un luxurieux, rendre docile un colérique...

Rendre incolore une aura à une durée limité à 5h, mais avec de l'entrainement cela peut durer plus longtemps.

Ce pouvoir à aussi une deuxième fonction qui permet de voir l'état émotionnel d'une personne et permet d'influencer celui-ci, par le biais des couleurs comme toujours, mais cette deuxième fonction fatigue rapidement sont utilisateur.

Cette fonction ne peut être activé que 30 minutes par jours. Ah!... et jouer avec les émotions des gens se répercutera aussi sur celle de sont utilisateur.

Métier : Barman au Dark Moon.
Ce qu'il aime : Les beuveries, sa cigarette matinale, jouer de la guitare, les joutes verbales entraînantes, faire des blagues de cul auxquelles il est le seul à rire, rencontrer d’autres personnes avec qui sympathiser et les filles en petite tenue - le pauvre risque de faire une crise de manque.
Ce qu'il n'aime pas : Au fond, il ne déteste pas grand-chose. Il n’aime pas les types un peu trop sûr d’eux, ceux qui se la pète en mode God-like, les concombres et les moyens de transports en règle général - excepté la moto qu'il pratique régulièrement. Il est plus tolérant qu’on pourrait le penser.

Etat Mental



Skylar est cynique. C’est l’un de ses traits de caractères qui vous sautera tout de suite aux yeux en l’écoutant. Son pessimisme contagieux y est sans doute pour beaucoup, mais il assimile l’optimisme à de la naïveté chronique. Lui aussi était optimiste, avant. Mais ça, c'était avant. Aussi, il n’est pas l’homme vers lequel on peut se tourner en cas de chagrin d’amour. S’il peut être une oreille attentive en cas de besoin, l’amour en général l’emmerde et il le fait clairement ressentir par sa gestuelle exaspérée et son ton acerbe. C’est pour lui une perte sèche de temps. Ni plus, ni moins, et vous voir sauter à pied joint dedans le gonflera sans le moindre doute.

Son parler est franc, agaçant et adroit. Il sait comment titiller les autres et où viser pour emmerder son monde. Il pèse ses mots avec finesse et ne laisse rien au hasard ou à la colère. Peu de chance pour que vous réussissiez à lui tirer les verres du nez en l’énervant, il ne cède jamais à ses pulsions les plus viscérales, même s’il trouvera votre nez beaucoup plus séduisant avec son poing dessus. Un avis purement subjectif. Il est fondamentalement non violent, tout du moins physiquement parlant. Ses mots, eux, peuvent faire bien plus de mal que ses poings et il le sait mieux que personne. Au premier abord, il donne l’impression d’un homme réfléchi et posé, d’un salaryman qu’on imagine bien à sa place derrière un bureau en train de ruminer en silence sur son bonheur perdu. Et bien non. Skylar, lui, il est barman et il vous emmerde tous. Parce qu’il aime ça, emmerder les autres. Ça l’aide à passer sa frustration. Sa curiosité lui fait souvent défaut, et sa grande gueule encore plus. Pourtant, il adore rencontrer de nouvelles têtes et échanger, que ce soit sur des passions communes ou sur des désaccords entraînant. Bien caché derrière ses sarcasmes et sa mauvaise foi chronique, vous trouverez un homme sociable et fidèle à en crever.

Skylar, c’est également un homme bourré de préjugé. Oui, je sais, c’est moche. Bouh, les préjugés c’est caca et le caca c'est pas bien. Mais pour lui, tous les politiciens sont des voleurs, tous les flics sont des connards imbus de pouvoir et tous les coiffeurs sont gay. C’est comme ça, pas autrement. Et si vous essayez de le raisonner, je vous souhaite bien du courage, parce qu’il est encore plus têtu qu’une bourrique. Il ne pense pas à mal pourtant, il n’est ni raciste, ni homophobe, ni quelqu’autres mots interdits que l’on essaie de planquer discrètement sous un tapis. Non, il est juste un peu trop influencé par les carcans de la société, les petites cases dans lesquelles tout le monde finit par rentrer, même de force. Skylar n’a pas un mauvais fond, mais il est frustré. Il est frustré et il envie ses plus proches amis d’être plus heureux que lui ne l’a jamais été. Alors il rumine en silence, se plaint intérieurement sur tout le malheur qui encombre ses épaules. Et il se tait. Parce qu’en parler, il a déjà essayé et ça ne marche pas. Alors à quoi bon se casser les couilles et recevoir des conseils foireux qui ne fonctionneront jamais ?


Physique



Autrefois, du temps où il s'appelait encore Ryder, c'était un homme un brin chétif qui ne possédait aucun charisme ni aucun charme. Ses amis le surnommaient même “la crevette à quatre yeux”, à cause de sa maigreur abyssale et de ses lunettes à grosse monture. Autant dire qu'il s'est fait sacrément plaisir en construisant son avatar, très éloigné de la triste vérité.

Il a choisi un corps un brin plus jeune que le sien, mais pas trop éloigné de sa tranche d'âge. Loin de lui l'envie de ressembler à un gamin à peine sorti de sa crise d'adolescent. Merci, mais non merci. Lui, il a planché sur une musculature fine, mais bien présente, des épaules larges et un poids raisonnable. Il a peinturluré son corps de nombreux tatouages, certains abstraits et d'autres moins. Par le passé, sa pilosité de nouveau-né lui faisait grandement défaut. Aussi, il a préféré fournir à son avatar une barbe légère et bien taillée, histoire de renforcer le côté adulte qui en découlait. Ce qui lui a demandé le plus de temps fut la sculpture du visage, là encore très éloigné de son lui réel. Il l'a choisi mature et carré, pour refléter son caractère et son état d'esprit. Un nez aquilin et des lèvres pleines, bien souvent étirée en sourire sardonique, agrémentes le tout avec beaucoup de soin. Il s'est même amusé à lui fournir une cicatrice à l'arcade droite, cicatrice que lui-même n'a jamais porté. Les siennes, les vrais, étaient bien trop douloureuses pour les infliger à son avatar.

En fait, la seule chose qu'il a gardé de sa vie d'avant, c'est la couleur de sa peau, celle de ses cheveux et celle de ses yeux. Ainsi, son avatar fantasmé c'est retrouvé affublé d'un épiderme dorée par le soleil et d'une pilosité châtaine tirant parfois sur l'auburn en fonction de la luminosité. Quant à la couleur de ses prunelles, elle a gardé le bleu céruléen qu'il aimait tant chez lui. Un peu la seule chose dont il était fier, en fait.

Story of my life


Ryder Sullivan était un homme tout ce qu'il y a de plus banal. C'était l'homme que tout le monde croise dans la rue sans jamais arrêter son regard sur lui. L'homme chétif et cynique que l'on déteste avoir pour supérieur. Sa vie d'avant, il ne la regrettera pas. Il aime ce qu'il est devenu, mais il n'aime pas le “pourquoi” il l'est devenu. Aussi, s'il vous parlera aisément de sa jeunesse sans encombre, dans une petite banlieue pavillonnaire du Texas, il ne vous avouera pas la suite. Il vous racontera sans doute l'amour que ses parents lui portaient, à lui, enfant unique d'une famille de fervent catholique. Il s'amusera à vous énoncer les dimanches passés à l'église, ces dimanches emmerdant où il allait à reculons, de peur de s'endormir encore une fois sur son banc. Peut-être vous murmurera t-il, entre deux phrases, sa passion déjà naissante pour la guitare. Passion que son père lui a transmis avec force de conviction. Il vous amusera sans doute avec ses anecdotes foireuses de sa vie lycéenne, de son groupe de rock et de ses conneries d'adolescents mal dans sa peau. Cette fois où, un peu ivre et surtout très idiot d'écouter son connard de bassiste, il pissa contre la porte de son professeur de mathématique pour se venger d'une heure de colle injustifié. Ah, bah il en a eu beaucoup d'autres des heures de colles après ça. Merci monsieur le bassiste.

Du point de vue de beaucoup, Ryder Sullivan a eu une vie plate et monotone. Une vie normal, sans grand chamboulement. Il a eu des amis, des emmerdes, un travail en tant que barman attitré dans le bar du coin, des amours. Un amour, en fait. Un seul. Mais ce qu'il se passe entre les quatre murs d'une maison n'atteignent que rarement l'extérieur. Aussi, si son enfance c'est déroulée sans accroche, sa vie d'adulte possède quelques remous dont il ne souhaite pas parler. Parler, ça ne sert à rien. Parler, c'est avouer sa faiblesse et sa connerie. Et ça, Ryder en souffrirait sans doute plus qu'autre chose, tout du moins, il en est intimement convaincu. Le barman s'est marié très jeune. Amoureux d'une grande rousse pimpante, quoi qu'un peu chiante, il l'a demanda en mariage à l'âge de vingt-et-un ans. La plus grosse connerie de sa vie, sans le moindre doute. Leurs premières années se passèrent dans une idylle toute relative, Ryder commençant doucement à comprendre le caractère masqué de sa femme. Ce caractère qu'elle ne lui avait jamais montré, celui qu'elle lui avait caché avec beaucoup d'adresse. On dit que les gens ne montrent leurs vrais visages qu'après le mariage. C'est vrai.

Ça a commencé par des remarques acerbes, des réflexions dégradantes, des insultes blessantes. Des crises de nerfs hystériques aux échanges verbaux infâmes, Ryder a enduré sans combattre. Il l'aimait trop pour cela, pour l'envoyer chier et calmer ses ardeurs. Il n'était pas physiquement attrayant et elle était magnifique. Jamais dans sa jeunesse Ryder n'aurait espéré finir sa vie avec une femme aussi belle, alors comment pouvait-il lui dire non ? Il espérait une mauvaise passe qui finirait par retourner en ordre. Son optimisme légendaire lui a fait défaut, et son manque de réaction face à sa femme encore plus. Il a subi une vie sexuelle hyperactive, bien souvent contre son grès. Parce qu'après tout, les hommes ont toujours envie de sexe, hein ? C'est bien connu. C'est ce qu'il se répétait sans cesse. Il était le mari, l'amant, il devait combler sa femme. C'est comme ça que ça marche dans un couple. Et même lorsque sa mécanique ne fonctionnait pas correctement, que l'espoir d'un peu de répits gonflait dans sa poitrine, sa femme jouait de la culpabilisation pour se venger. Il n'était pas assez bien pour elle, c'était de sa faute si tout allait mal dans leur couple. Ryder, lui, avait fini par y croire à ses conneries. Et puis est venu le temps des coups, en plus des mots. La première fois fut excusée par la colère, la seconde par l'orgueil. Et toutes les autres fois ne furent plus compter. Plus dites. Juste subit.

Il n'a jamais riposté, parce que frapper une femme, c'est mal. Son père le lui rabâché sans cesse quand il était jeune. Il ne l'a jamais supplié d'arrêter non plus. Trop de fierté, trop d'arrogance mal placée. Il était l'homme. Jamais il n'aurait pu avouer que sa femme le battait. Alors il l'a laissé faire. Pendant des années, il a laissé sa femme le rabaisser plus bas que terre, le frapper et le malmener sans le moindre état d'âme. Et le pire dans cette histoire grotesque, c'est qu'il l'aimait à en crever. Il l'aime toujours un peu, même s'il est le premier à avouer son soulagement d'être parti. Les années ont coulé, mais rien ne s'est arrangé. Ils étaient rentrés dans une routine malsaine. Partir ? Partir et avouer son échec, sa faiblesse ? Non. Il ne s'en sentait pas capable. La seule chose qui aida Ryder à s'évader, ce fut les jeux vidéos en ligne. Des instants bénits où s'inventer une autre vie était facile, prenant, presque vrai. Jusqu'à ce jour, aussi étrange que mémorable. Ce jour où il reçut cet e-mail qu'il n'attendait pas, qu'il n'attendait plus. Il le prit pour une mauvaise blague, un truc d'une connerie sans nom. Et pourtant, il l'a fait. Il a cliqué sur le lien et il a commencé à jouer cette nouvelle vie qu'il désirait tant, celle qu'il enviait aux autres depuis son mariage. Celle qu'il aurait toujours dû vivre.



Rebirth



L'argent mord sa peau avec une froideur effrayante. Des chaînes qui lui lacèrent autant le corps que l'esprit. Comment en est-il arrivé là ? Il n'en a aucune idée et l'angoisse qui croisse dans sa poitrine grossit à vue d'oeil. Une silhouette, tapis dans l'ombre de cette pièce qu'il ne reconnaît pas, lui murmure quelques mots. Des mots suaves, rassurants, des mots qu'il a déjà entendus par le passé et qu'il identifie instinctivement comme des mensonges. " Tout va bien, tu es en sécurité, calme toi. " Mon cul, oui. Il se sent enchaîné et privé de ce qui lui est le plus cher, comme un pantin sans mot à dire, sans voix pour protester et cracher sa colère. Ses iris céruléens glissent sur la forme étrangère qui lui fait face, mais il ne discerne rien à travers la pénombre. Cette voix, pourtant, il la reconnait entre mile. C'est la voix de sa femme. Un peu enrouée, un peu inquiétante, mais c'est bien la sienne, et ça ajoute au côté flippant de la scène qui se joue devant lui.

Sa respiration se fait hiératique. Skylar panique. Il ne sait pas ce qu’il fiche ici et cette voix trop autoritaire pour lui commence sérieusement à faire chanceler ses convictions. " Obéis-moi, ou je vais te faire du mal. " Il avale difficilement sa salive. Étrangement, malgré cette situation anormal, il sait que cette chose portant la voix de sa femme ne déconne pas. Il sait que le risque est grand, que lui désobéir reviendrait à lui désobéir à elle. Son épouse. Et ça, il ne s’y était jamais tenté. L’autre avance et il peut enfin en discerner les contours. C’est une femme, encore une qui se plaît à rabaisser Ryder dans le plus grand des calmes. Un visage qu’il ne connaît pas, qu’il n’a même sans doute jamais vu. Un visage qu’il hait déjà du plus profond de son être.

" Non. "

Merde, quoi. Il a signé pour quitter l'emprise de sa femme. Il a signé pour être enfin en paix avec lui-même, avec ses désirs et ses envies. Pas pour se soumettre à nouveau face à une autre, aussi flippante soit-elle. Alors non. Sa voix retrouvée le murmure avec force de conviction. Les paupières de l'autre se rétracte, sa pupille se rétrécie sous la colère. " Pardon ? " Les lèvres de Skylar s'étirent en un sourire sardonique et son nez se fronce sous la colère sourde qui l'envahit. " Tu n'es rien ! Tu ne peux pas sortir d'ici sans moi ! Obéis moi et je t'offrirais ce que tu souhaites ! Tout va s'arranger ! " Connerie. Ryder le sait très bien. Il les a déjà vécus, ses fausses promesses à deux balles. Alors il redresse le menton, fier et arrogant au possible. Il plonge son regard dans celui de la femme qui lui fait face. Enchaîné sur ce qui lui semble être une chaise très peu confortable, il se refuse à lui donner autre chose que son corps encerclé par ces fers. Son esprit, lui, restera intact. Il restera ce qu'il aurait toujours dû être. Libre.

" Va te faire foutre. "

Skylar dans toute sa splendeur. Il lui crache au visage, attirant sur lui un crie inhumain. La main de l'autre femme se redresse, prête à s'abattre sur lui en guise de vengeance. Et pourtant, le regard acerbe de l'homme ne faiblit pas. Il ne cédera pas face à l'horreur des coups, il ne cédera pas face à la peur croissante qui gronde en lui et il ne cédera pas face à cette femme qui lui rappelle douloureusement la sienne. Et alors qu'elle abaisse enfin cette main contre sa joue, il ne ressent pas la moindre douleur. Ses paupières s'écarquillent devant un spectacle auquel il ne s'attendait pas. Lentement, la femme se fond à nouveau dans l'ombre. Elle ne l'a pas frappé. Elle n'a pas tenté de faire ployer Skylar sous ses coups. Grand bien lui en a prit, puisque ce dernier n'aurait jamais cédé. Pas après avoir réussi à taire ses menaces devant lesquelles il se serait exécuté en temps normal.


Derrière l'écran


Pseudo IRL : Aucun, donc appelez moi comme bon vous semble, casse-couille, loutre, poney unijambiste, licorne bariolée… Whatever.
Comment nous a tu trouver? : Alors là, aucune idée. En fait, ça fait genre… 6 mois ? Quelque chose comme ça. 6 mois que je vous tourne autour comme une mouche autour d’un pot de nutella. Il fallait bien que je craque à un moment ou à un autre.
Comment trouve-tu le forum?une idée pour l'amélioré? : Naaan, il est trop cool déjà *^* En fait, le concept est juste tiptop ♥ Bon, je vous cache pas que j’ai eu beaucoup de mal pour la renaissance. Vraiiiiment. Je ne sais pas si je ne suis pas un peu hors sujet d’ailleurs /pan Ah, si, j’ai eu un petit soucis à l’inscription mais je vais en référer directement à Mr.Nobody par mp ~
Rang désiré : Huuum. Pour le moment je n’ai pas vraiment d’idée. C’est possible de le demander plus tard ou pas du tout ? é//è Voir même, j'vous laisse décider, tiens, j'suis folle. o/
Code :Code Bon Validé Par MR.N

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreas Bloodborn
avatar

Rage of Madness
Messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2016

ID Second Life
Identifiant: Andreas Bloodborn
Age: 34 ans
Pouvoir: Ragnarök

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 19:18

Bienvenue à toi =)
Super fiche, j'adore ton personnage et ton style d'écriture !
Au plaisir de peut-être te croiser en rp ;3

_________________
PrésentationFiche de liensDemande de Rp
• Le goupil vous parle en #cc3300

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar S.
avatar

Petite Chose Fragile
Messages : 5
Date d'inscription : 21/07/2016

ID Second Life
Identifiant:
Age:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 19:28

Héhé, merci beaucoup ! *^* Je suis contente que Skylar plaise ♥

Encore merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naelly
avatar

Heavenly Musician
Messages : 28
Date d'inscription : 23/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Naelly -Myosotis-
Age: 22 ans
Pouvoir: Melodious Care | Heart of Music

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 19:39

Bienvenue ^^

Ta fiche est très intéressante j'aime beaucoup ta façon d'écrire moi aussi >///<

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar S.
avatar

Petite Chose Fragile
Messages : 5
Date d'inscription : 21/07/2016

ID Second Life
Identifiant:
Age:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 19:42

Héhé, merci beaucoup ♥

Bien contente que mon style d'écriture plaise, j'ai toujours peur que ce soit pas le cas /pan

Merci encore ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karamiel
avatar

Sweety Boy
Messages : 23
Date d'inscription : 03/08/2014
Localisation : Candy Land

ID Second Life
Identifiant: Candy Honey
Age: 23 ans
Pouvoir: Télépathie

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 21:37

Hey! Bienvenue à toi sur Second Life.

Je valide ta fiche, tu peux désormais vivre ici en tant qu'habitant d'Invidia.
Tes pouvoirs te seront bientôt attribués o/

Tu peux aller faire répertorier ton avatar et explorer un peu plus en profondeur cet univers qui te tend les bras.

Je te souhaite un bon amusement et de belles rencontres, profite bien de ta Seconde Chance!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skylar S.
avatar

Petite Chose Fragile
Messages : 5
Date d'inscription : 21/07/2016

ID Second Life
Identifiant:
Age:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 21:44

Ok, j'adore le rang choisi pour Skylar, j'me suis bien marrée xD

Merci beaucoup pour la validation rapide ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karamiel
avatar

Sweety Boy
Messages : 23
Date d'inscription : 03/08/2014
Localisation : Candy Land

ID Second Life
Identifiant: Candy Honey
Age: 23 ans
Pouvoir: Télépathie

MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   Jeu 21 Juil 2016 - 23:03

Ah ah Content que le rang que je t'ai choisis te plaise ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Skylar - It's a brand new start ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Skylar - It's a brand new start ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» John Rivest ~ This is a brand new start.
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» start again, le 26/01/2012 à 1h05
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» ✣ take me back to the start (meltala)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Interface de connexion :: Création de Personnage :: Personnages crées :: Asmodée&Leviathan-