AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Dim 1 Mar 2015 - 21:33


~En quête de nouveaux arômes~
[PV:  Fènnù]



Quand il ne passait pas son temps à arpenter les rues à la recherche de gens à appâter les innocents au Red Butterfly où il travaillait ou à attendre quelque part dans un coin de rue avec un air misérable pour avoir un repas gratuit sans même avoir à cuisiner, Lev était ici. A Invidia. Ses deux endroit favoris étaient le bordel où il trouvait diverses bijoux très rares et très chers, mais surtout très tape à l’œil, ainsi que cet endroit très précisément. L'effluve du temps, où il s'achetait tout un stock de thé à chaque fois qu'il venait.
Il n'aimait pas qu'on le conseil. Il préférait errer au milieu des thé, humant les différentes fragrances jusqu'à trouver celles qui le transporteraient, quitte à y passer toute sa journée. Peu lui importait, de toute façon, il prenait autant de plaisir, perdu dans cet océan de parfums délicats, qu'à boire son thé. Son odorat l'avait déjà fait opter pour un thé aux cerises, un rooibos au chocolat, un thé au cookie, un thé des alizés, un montagne bleu, un thé des songes, un thé des geishas, et quelques thés russes par nostalgie pour son pays.
Ha... Son foyer... Il n'avait probablement jamais mangé de spécialités russes de toute sa vie que depuis qu'il était ici. Il n'avait jamais vraiment voulut quitter sa famille. Il avait juste voulut retrouver un peu de contact social au travers d'un jeu où on lui promettait une nouvelle vie. Il ne s'était jamais imaginé qu'il débuterais vraiment une nouvelle vie, loin de ses parents. Pour palier à ses moments de nostalgie, il mangeait des spécialités de son pays natal qui l'avait vu grandir. Chaque arôme l'amenait à un souvenir dans lequel il aimait s'enfermer de longues heures durant.
Heureusement, sa vie ici était vraiment la vie de ses rêves. Il avait perdu sa phobie- ce qui était déjà énorme car il ne se retrouvais plus enfermé dans sa bulle même en présence d'un tas de proches- avait découvert les plaisirs du sexe et s'y adonnait tous les jours de par de son métier. Si ses parents et son frère- quand bien même ce dernier puisse le détester- ne lui  manquaient pas, il n'aurait rien à redire sur la vie qu'il menait.
Alors qu'il ajoutais à ses achats un bancha hojicha et un genmaicha, il aperçut un jeune homme.
Ou pour être exact, il remarqua ses cheveux.
De magnifiques longs cheveux d'ébène. Un coup d’œil suffit à Lev pour s'imaginer les heures qu'il passait à les soigner. Lui même passait des heures à s'assurer que ses cheveux soient parfaits, il savait reconnaître quelqu'un de bien coiffé par le hasard et quelqu'un qui avait prit de longues heures pour s'assurer qu'il n'y ai pas le moindre nœud dans sa chevelure.
Un sourire étira les lèvres du jeune homme. Ses yeux luisaient du même éclat qu'un chat qui viendrait de repérer une souris ignorant le danger qui la menaçait, occupée à grignoter des graines entre les racines d'un arbre. Il lui fallait une mèche de ces cheveux parfaits.
Saisissant discrètement les ciseaux cachés sous son kimono à peine attaché et mit de façon négligée, il s'approcha à pas de loups de l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Mar 3 Mar 2015 - 21:28

Cela faisait un petit moment que Fènnù n’avait pas prit un peu de temps pour lui, quelques points à élucider durant des entretiens avec ses citoyens durant des entretiens longs, fastidieux, mais obligatoire pour bien entretenir une citée digne de ce nom, Invidia n’est pas devenue la citée de l’envie par l’opération du saint esprit et encore moins des autres rois. Elle est comme un phare au milieu des autres cités décadentes qui se trouve sur Second Life et Fènnù en est le roi incontesté. Rien n’y personne ne pourra mettre en doute ce qu’il a créé et ce qu’il maintient ici bas, mais trêve d’auto flatterie et revenons à ce qui nous intéresse... Lui, sujet récurrent n’est ce pas ?

Le roi de l’envie avait quitté son lieu de vie pour prendre un peu de temps pour lui, quelque chose qui devenait trop rare pour sa personne, mais nécessaire pour se sentir encore en vie. Il avait prit des atours assez classique, du moins pour lui, un hanfu couleur pétale de cerisier, ouvert sur les épaules et reprit aux avant bras, le tout maintenue pas des cordons rouges, un panneau de tissu mauve tombé devant et à l’arrière des jambes, ses pieds étaient recouvert par le tissu et peu de bruit filtré dans les mouvements lents du jeune homme pendant sa marche. Il faisait très maniéré, question d’habitude, il fallait savoir faire naître l’envie et la curiosité chez les gens qui vous entourez et gardé un coté détaché, légèrement hautain, mais surtout mystérieux pouvait de temps à autre aidé à cela.

Solitaire, il avait préféré gardé une certaine discrétion sans être suivi par un garde du corps, le regard flânait ici et là sans réellement chercher quelque chose de précis, il ne faisait jamais ses emplettes lui-même ou alors très rarement, ce n’était pas une question de snobisme, juste d’occupation et de priorité, en plus son activité de tatoueur lui prenait le reste de son temps ou il ne se prêtait pas au jeu du King.

Quittant ses pensées, le mélanges des épices attira l’attention du jeune maître des lieux, son regard jade glissa sur la devanture de l’endroit avant d’avoir un léger sourire à lui-même en voyant que c’était le thé qui avait eu raison de sa curiosité et fait naître une envie. Il déposa ses doigts arborant ses ongles de métal sur le bois de la porte et la repoussa légèrement, le petit tintement des cloches au dessus de l’entrée le fit sourire, tellement vieux jeu, exactement son genre d’endroit. Un mouvement rapide vers le propriétaire, hochement de tête pour le saluer accompagné d’un très léger et mince sourire qui disparaît juste après qu’il ne se soit enfoncé dans les petits rayons. Ne cherchant rien en particulier, il laissait ses yeux errer sur chaque compartiment qui invité la personne face à eux de voyager à travers un monde différent à chaque pas. Il se perdit quelques instants dans ses pensées, ne faisant guère attention à ce qui l’entourait. Une main remonta vers les piques de ses cheveux, les tirants un peu, faisant remonter très légèrement la cascade ébène. Fermant les yeux, il prit une profonde inspiration avant de se tourner d’un mouvement vif et sec vers les autres rayons.

Son pas s’arrêta net quand il posa les yeux jade sur l’être face à lui. La surprise put se lire sur le faciès de l’asiatique quand il toisa la personne face à lui, il ne l’avait pas entendu, perdu dans ses rêveries, mais bien rapidement, tout ceci disparu pour laisser place à un visage amical qui afficha un léger sourire, ce dernier eut pour effet de remonter les deux marques rouges sous ses yeux alors qu’il lâcha d’une voix douce et calme « Ni Hao jeune homme.» Tout en basculant les mains en arrière, les glissant dans son propre dos tout en laissant son regard glisser sur l'entièreté de l’être face à lui. Non, il ne voit pas les ciseaux, il semble perturber par le chétif face à lui, se demandant bien si ce jeune homme ne serait pas atteint d’une quelconque maladie, mais cela, il ne se permettra aucun commentaire la-dessus. « Puis je t’aider à quoi que ce soit ?» Souffla l’asiatique tout en gardant ce visage amical et sa voix délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Lun 23 Mar 2015 - 23:11

"Heu... M'aider? Hé bien...

Rapidement, mais sans précipitation pour ne pas attirer l'attention, il cacha ses ciseaux dans son kimono. Ce n'était pas comme s'il avait voulut attenter à la vie de l'asiatique ou quoi que ce soit, mais tout de même, il s'imaginait aisément que l'inconnu ne prendrait pas le fait qu'il s’apprêtait à couper ses cheveux à son insu à grand renfort de cris de joie. Surtout qu'il semblait en prendre grand soin. Non, le mieux était qu'il n’apprenne jamais ses intentions. Lev décida alors de jouer la carte de la semi sincérité. Il rendit son sourire amical à la personne qui se tenait devant lui et répondit avec sympathie.

-Pas vraiment non. Pour être honnête, je voulais juste voir vos cheveux de plus près. C'est rare de rencontrer des gens qui prennent tant soin de leurs cheveux. Les vôtres sont magnifique. Je n'ai guère besoin de plus d'un coup d’œil pour voir qu'il ne doit pas y résider le moindre nœud, la moindre imperfection qui les empêcherait de s'écouler librement dans votre dos et sur vos épaules, tel une cascade. Et ils sont si propres qu'ils semblent briller sous la lumière du soleil malgré la profondeur d'un ébène parfait. Excusez moi. Ça doit vous sembler quelque peu déplacé, et ça l'est surement. Mais je n'ai put m'empêcher d'entrer en admiration sur une chevelure si belle, si parfaite.Les cheveux sont quelque chose qui me fascine, c'est, pour ainsi dire, ma passion. Alors vous vous doutez bien que, devant des cheveux comme les vôtres, un collec.... Passionné comme moi ne pouvait rester insensible.

Semi sincérité et flatteries- flatteries que dis-je? Éloges à foison!- si tout se passait comme il l'avait prévu, l'inconnu face à lui se sentirais trop flatté pour porter attention à la paire de ciseaux cachés sous son kimono. Après tout, quelqu'un qui portait autant de soin à sa chevelure devait forcément aimer voir ses efforts récompensés par l'admiration des passants, tout le reste allait être éclipsé pour lui et tout son monde se mettrait à tourner autour de ses cheveux et des compliments. N'est ce pas?

-Je m’appelle Lev, je suis un prostitué de Luxuria. Mais j'aime passer mon temps libre à découvrir de nouvelles fragrances, de nouveaux arômes dans cette boutique. Je crois qu'après Luxuria, Invidia est l'endroit où je passe le plus de temps. Je cherche de nouveaux thé, de nouvelles parures... J'admire les cheveux des passants. J'aime beaucoup flâner ici.

Et à présent, se présenter pour donner à l'inconnu la sensation de le connaître un peu plus. L'Homme a peur de l'Inconnu, l'Inconnu avec un grand I, tout ce que l'Homme ne connait pas, il est forcément plus amené à le craindre que quelque chose de dangereux, mais qu'il connait. Donc, on a plus de chance de se méfier d'un parfait inconnu que de quelqu'un dont on connait l'identité et les passes temps. C’était psychologique. Après le problème de la psychologie c'est que, si ça marche pour la majorité, ça ne marche pas sur tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Mar 24 Mar 2015 - 14:02

Grand dieu non, il aurait été très très très sadique à ton attention si tu avais eu le malheur de le menacer de tes ciseaux pour avoir une mèche de cheveux. Un Game Over aurait été beaucoup trop doux comme vengeance, non il aurait appliqué sur toi un point de pression d’un de ses pouvoirs et après il t’aurait regardé te décrépir doucement mais surement sous la nécrose qui aurait rongé tes chaires. Donc oui, un conseil, je te déconseille de lui voler ses cheveux à l’insu.

Soyons amical, cela te sera plus aisé pour avoir le luxe de toucher ses cheveux que d’être un petit fourbe comme tu sembles l’être. C’est donc un sourire léger qui accompagna les mots du garçon face au roi, l’écoutant avec un intérêt dans le regard à cet instant, il aimait les nouvelles rencontres, surtout les imprévus et au vue de l’énergumène face à lui qui s’était faufilé dans son dos sans raison à priori, cela semblait être prometteur. Malgré le nombre de flatterie, le discours était tout de même étrange, certes Fènnù était quelqu’un qui prenait énormément soin de lui et sa peau ne passait pas une journée sans avoir un traitement approprié pour être dans douce et délicate, un petit coté narcissique, mais aussi la peur d’avoir quelque chose qui la dénature et le rend “laid”. Idiot surement, mais pas pour lui.

“Xiéxie jeune homme. C’est surement le flot de compliment sur ma crinière noire le plus long que l’on ne m’a jamais fait.” Crinière,lion, roi... C’est un peu capilotracté, il faut se l’avouer. “ Mais cela fait toujours plaisir d’avoir l’avis d’une personne extérieure, surtout quand il est positif comme le votre.” Sourit le roi à l’attention du jeune homme. Oui Lev lui semblait plus jeune que lui, surement du au coté chétif et léger de ce dernier, le kimono qu’il portait semblait être fait sur-mesure d’ailleurs. Mais il est le roi de l’Envie, pas celui de l’orgueil, même si Lev a réussi à toucher la corde sensible du narcissique si qui se dissimule au fond de Fènnù.

C’est donc avec une toute nouvelle attention qu’il écouta la déclaration du garçon sur qu’il était, son statut et ce qu’il aimait faire, il semblait facile et très social pour se livrer autant, c’était le genre de personne qui allait n’être qu’un petit jeu pour réussir à avoir ce qu’on voulait d’elle, dans le doute, sans se détourner de lui, il reprit sa marche et longea les présentoirs pour le thé. Humant à nouveau les parfums qui lui sont offert. Il écouta, cette fois si, d’une oreille un peu plus perdu les mots du garçon, il entendit juste ce qu’il fallait, le prénom, la provenance de ce dernier et qu’il venait de temps à autre sur le domaine du King qu’il était.

“ Et il n’y a rien de tel à Luxuria ? Ce n’est pas réellement étonnant en soi, ce péché reste assez classique et basique il faut dire.” Dénigrement de la zone de la luxure et de son roi. Légèrement oui, mais pourquoi mentir quand il le pensait, en fait, il y avait peu de roi qu’il appréciait ici bas. “ Et donc jeune Lev, vous vous perdez chez moi car vous vous ennuyez dans la citée qui vous accueillis ? Vous n’avez donc aucun endroit non charnel qui permet de prendre du temps pour soit et profiter un peu des instants que la vie vous offre et cela, juste par plaisir.” Commenta le roi avant de se tourner face à lui. Un bras se posa contre son torse, main sur la taille, il déposa son autre coude contre la dite-main et son menton et ses lèvres fut couverte derrière les doigts portant les griffes de métal du roi. “ Vous devriez faire tout de même attention à vous. On ne sait jamais sur qui on tombe sur Seconde Life vous savez.” Non ce n’était pas une menace, mais une manière polie et courtoise de mise en garde. “ Alors comme ça vous aimez le thé... Ils ont une alcôve pour le gouter au calme, cela vous intéresse-t-il ?” Tu pourras remarquer qu’après la voix calme qui annonce la foudre, il a un don pour changer de sujet pour quelque chose de plus léger et délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Lun 6 Avr 2015 - 16:49

Lev le suivait d'un pas léger, il l'écoutait tout en regardant les divers thé qu'il connaissait déjà pour la plupart, un air fragile et innocent sur le visage. Mais mieux valait ne pas s'y fier, il n'avait de fragile que l'apparence, et si lui était un être innocent, alors une grande partie de la population mondiale est composée d'être pur et près pour le paradis, oui, et probablement vous aussi qui lisez ces lignes derrière votre écran. C'est pourquoi je pense pouvoir m'avancer sans trop de risques pour assurer que Lev n'était pas du tout innocent. Du moins sur le côté sexuel de la chose.

"M'ennuyer? Au paradis de la luxure? Non. Tout de même pas. Je serais là bas le plus heureux des hommes quand bien même je serais privé de thés ou d'ornements. Ceci dit, c'est ici que j'ai trouvé ce qui s'avère être, selon moi, les meilleurs feuilles des thé. Et j'aime me baigner dans leurs fragrances pendant des heures. C'est presque aussi jouissif que de laisser l'arômes des feuilles de thé fleurir dans ma bouche. Pour être plus précis, disons que je viens ici pour me détendre. Mais je passe tout de même le plus clair de mon temps à m'amuser à Luxuria. Avec un travail aussi plaisant que le miens, je n'ai vraiment aucune raison de me plaindre, je n'aurais guère pus espérer mieux dans mes rêves les plus fous.

Il parlait de son métier avec une innocence qui en était presque déstabilisante quand on savait qu'il était une fleur de macadam. Pourtant cette innocence ne semblait pas forcé, pas même feinte, elle semblait être tout à fait naturelle. Il tourna ses yeux sombres sur Fènnù tout en lui offrant un sourire radieux, presque enfantin.

-Une alcôve pour goûter le thé? Oui, ça m’intéresse. Il n'y a pas meilleur cadre qu'un endroit bien au calme pour déguster un bon thé et se détendre. Ceci dit, son regard enfantin et innocent se fit soudain indéchiffrable, mais il ne cessa pas de sourire, ne vous inquiétez pas pour moi. Je ne suis pas aussi fragile que j'aime m'en donner l'air, et je sais me servir habilement de mes pouvoirs pour les transformer en arme défensive si jamais j'en avais besoin. Mais dans tous les cas, qui s'intéresserais à moi? Je ne suis qu'un humble prostitué cherchant à réaliser le moindre des fantasmes de ses clients. Du petit fétichisme coupable jusqu'au grand rêve le plus pervers et dégouttant dont je tairais les détails car je suis bien conscient que tout le monde ne tiens pas à avoir conscience que ce genre de chose existe.

Son expression reprit son innocence habituelle et il ajouta avec un grand sourire d'une candeur improbable après les paroles qu'il venait de prononcer:

- Où est donc cette alcôve?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   Jeu 9 Avr 2015 - 11:17

Si cela peut te rassurer, Fènnù ne l’est pas, mais jamais il ne fera cela par obligation. Il préférerait mettre mille fois Game Over l’homme ou la femme la plus belle au monde que de subir les attouchements non désirés d’être potentiellement malade ou dérangé. Il écouta avec intérêt la réponse du jeune homme sur la luxure et les gens qui y vivent. Au moins, notre jeune ami faisait quelque chose qui semblait lui plaire, ce n’était pas quelque chose que le roi de l’Envie pouvait comprendre ou même tenter de comprendre, il ne voulait pas passer à l’acte, il préférait tout ce qui se faisait avant, le reste n’était que... banalité et formalité après tout, bonjour, je te drague, on couche, c’était vite résumé, mais c’était cela, non ? Et l’acte charnel demandait souvent de devoir toucher les gens, on me dit que c’est 100% du temps... Ceci explique pourquoi Fènnù n’est qu’un vil allumeur et qu’il ne passe que rarement à l’acte ou alors avec des personnes choisissent par lui-même. Non ce qui fit tiquer le plus le roi de l’Envie, ce fut la fin de la déclaration... Les rêves les plus fous, si cela se limiter à s’offrir à des étrangers, la vie de notre jeune homme devait être bien triste, c’est ce que pensa le roi de l’Envie à cet instant sans le partager pour autant.
L’innocence est un vice et la luxure un péché, ceci ne marche pas avec le roi de l’Envie, aussi mignon sois-tu avec ta bouille de jeune homme, il connait ton métier, ce que tu pratiques, tu n’as rien d’innocent sauf le visage qui doit avoir des mimiques bien perverses quand le temps est venu d’employer ta bouche à autre chose que sourire.

Il écouta la remarque de notre jeune homme avant de prendre la direction du vendeur de ce lieu. Se penchant à son oreille pour lui souffler la commande du moment. Ce dernier hocha positivement la tête à la demande du roi puis Fènnù se déplaça vers le rideau à coté de la caisse, poussant ce dernier pour se retrouver dans une pièce ronde, différente alcôve de libre avec des voiles à tirer pour l’intimité, le roi ne semble pas trop réfléchir et se dirige vers la toute première à sa porter. Se posant dans des coussins qui tourne autour du table ronde et ras du sol. Il se pose sur les genoux de manière délicate et très surfait, il faut l’avouer, il garde une certaine prestance dans sa gestuelle alors qu’il lève les mains et remet en place ses pics à cheveux.

Non le roi n’a pas répondu à la tirade de la personne mal aimé, il ne supporte pas se discours pour être franc, il a déjà la zone de Nihilim pour les perdants, les fous et ceux qui ne savent plus quoi faire de leur existence et sincèrement, il aurait préféré que ce genre de personnes se manquent durant le rebirth, ils n’ont aucune utilité.

“Ce n’est pas un peu simple de dire cela ? Vous avez dit vous-même que, même dans vos rêves les plus fous, vous n’auriez pas trouver meilleur situation et maintenant, j’ai l’impression d’entendre. Je suis seul et sans intérêt pourquoi ? C’est qu’elle n’est pas aussi désirable que cela votre situation. Si ? Ce n’est pas aux gens de faire un effort pour vous découvrir, pourquoi vous ne feriez pas l’inverse ? Pourquoi vous ne vous ouvrez pas aux autres ? Et non, s’offrir à corps, n’est pas une manière de s’ouvrir aux gens.” A la rigueur de se faire ouvrir PAR les gens oui, mais pas de s’ouvrir aux gens.

Le serveur arriva peu de temps après, deux tasses et la théière, une parfum de cerisier quittant cette dernière et qui parfuma l’alcôve alors que l’employé tira le voile pour laisser, dans un lieu plus intime, le duo. Non sans allumer une lumière tamisée avec l’interrupteur à l’extérieur. Fènnù se leva et prit la théière, servant en premier notre jeune homme. “Cela me fait penser que je vous connais jeune Lev mais pas l’inverse. Je me nomme Fènnù et je vis à Invidia même. Tatoueur à mes temps libre.” Mais cela pouvait aisément se deviner pour le peu de peau visible de sa personne puisque toute sa chaire, sauf le visage, était couvert d’une fresque encrée. “ J’espère que vous aimez la fleur de cerisier.” Puis il se reposa, tirant un peu plus sur le hanfu qu’il portait, il libéra un peu plus le sommet de son torse, laissant visible l’art qu’il portait mais aussi pour respirer un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de nouveaux arômes [PV: Fènnù]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» Nouveaux Equipements pour Mordheim.
» les nouveaux pots
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nouveaux jouets pour TNT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rp Abandonnés-