AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Mar 24 Fév 2015 - 0:53

Comment faire pour passer inaperçu? Et bien déjà... N'essayez pas de demander votre chemin à des personnes ayant l'air un peu énervé et voulant passer ses nerfs sur tout ce qui bouge.
Kitsune n'en loupe pas une, il voulait simplement se rendre à un nouveau boulot qu'il avait trouvé via une annonce. Naïf comme il était, il avait demandé son chemin a des jeunes qui semblait du coin, grosse erreur...Le renard blanc ne sais pas jaugé les gens, surtout ceux qui était "mauvais", là il était tombé sur tout un groupe.

Le renard blanc avait été amené de force hors de la grand rue, il avait été emmené dans une petite ruelle. Il était donc maintenant coincé contre un mur, entouré d'homme plus grand que lui c'était une situation quelques peu inquiétante.
Cependant Kitsune était clame comme toujours, il est du genre candide bien qu'il se méfiait un peu de tout ce qui l'entourait, il tenta même de discuter avec les hommes, mais sans grand succès, il faut dire que ce genre de lascars aime bien s'en prendre au plus petit et plus faible... Des petites frappes, qui n'ont pas trouvé mieux que d'essayer de retirer le masque de Kitsune pour "rire".

Chose à ne pas faire, le blanc voulait cacher à tout prix les cicatrices sur ses mâchoires. Il écarta les mains de l'homme, celui-ci trouva cette réaction "amusante" et tenta à nouveau de retirer le masque.
A cette action, Yue le renard qui était jusque là resté sur l'épaule de son maître sauta sur l'homme, il lui mordit la main. L'homme repoussa le renard, Yue se claqua contre un mur, mais il se releva vite et chargea sur l'homme, il mordit sa jambe.

Kitsune se dégagea de la prise de l'homme, puis celui-ci donna un violent coup de pied dans l'estomac du renard. Yue resta à terre, il ne bougea plus, en panique Kitsune attrapa son fidèle ami et il le tenu dans ses bras. Il se releva, la situation devenait critique, Yue n'était pas bien et les hommes semblaient près à tabasser le renard blanc.
Cet environnement hostile ne voulait rien dire de bon, heureusement Yue était agile. Il tenta de se frayer un chemin entre les hommes pour s'enfuir, mais l'un d'eux réussit à attraper Kitsune par le bras et à lui mettre un coup au visage.

Le blanc encaissa le coup difficilement, il dégagea son bras et il pris la fuite, tenant contre lui son ami. Il courut le plus vite possible, zigzagant entre les ruelles, jusqu'a revenir dans la grand rue ou il était un peu plus tôt.
Totalement essoufflé, Kitsune ne sentait plus ses jambes, mais il devait encore fuir les hommes n'avaient pas abandonné.

Le renard blanc courut de nouveau et il s'engouffra ensuite dans la première boutique qui se trouvait sur son chemin.
Il ferma violemment la porte derrière lui, il courut à un coin de la pièce où il se laissa glisser au sol.
Il repris difficilement son souffle, il tenait contre lui Yue qui ne bougeait toujours pas. Kitsune avait peur, ses jambes tremblaient et il commençait à avoir les larmes aux yeux, il était un peu choqué du fait que ces hommes ai essayé de retirer son masque.

Kitsune repris lentement ses esprit, il fixa son ami qui était maintenant sur ses genoux, il caressa son poil et le petit renard réagis enfin ce qui soulagea fortement Kitsune qui regarda enfin autour de lui pour voir où il se trouvait....Cela semblait être un salon de tatouage.
Le blanc tenta de se relever, mais il ne réussit pas, ses jambes était comme tétanisé, elle tremblaient toutes seules et il ne les sentaient plus, surement du à la course et à la peur dont il était encore maintenant la victime.
Les hommes devaient surement être encore à sa recherche...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Mar 24 Fév 2015 - 13:52

*Tatoueur de Superbia depuis maintenant un petit moment, je m'étais habitué au côté paranormal de ce monde. En même temps, pourquoi parler de paranormal alors qu'on est soit même pas humain. Je suis un homme enfin.. Mi-homme mi-lion, mais peut importer, je vis parmi les gens de ce monde et j'ai ouvert dans cette grande rue commerçante un salon de tatouage qui marchait merveilleusement bien. Mi-homme mi-lion, mais peut importer, je vis parmi les gens de ce monde et j'ai ouvert dans cette grande rue commerçante un salon de tatouage qui marchait merveilleusement bien. J'avais le droit à deux types de client. "Les dominant et les dominé". Pourquoi ces noms ? Normalement, on parle de ça dans des relations ou au lit, mais non moi, j'appelais les gens de mon salon ainsi. Méchant ? J'ai mes raisons et elles ne sont pas méchantes. Les dominants sont ceux qui vienne avec une idée précise et cool en tête, ça peut être un dessin qu'ils ont fait eux même ou qu'ils sont partis chercher sur internet, mais qu'ils ont refaie t à leurs sauce bref les gens qui savait ce qu'il voulait. Mais parmi ces gars-là, je comptais aussi tout ceux qui venaient pour me demander du "freestyle". Ces demandes étaient rares mais jouissives si je peux dire. Le gars venait, posait des conditions, me donnait la zone à tatouer et me disaient :

- Tu me fais un dessin de tatouage, je ne veux pas ceci ou cela, mais à toi de faire tout le reste, tu le crées et je te le prends.


Grace à ça, je me faisais des couilles en or si je peux dire. Souvent, je faisais un max de détail, des dessins de couleurs sublimes qui faisaient rêver mes clients.
Bref et à côté ont à les dominés ou les baisé. Eux sont assez courants malheureusement. Ce sont les gens qui viennent avec une vieille image qu'ils ont trouvés sur internet et qui te balancent ça sur le comptoir en imposant ce croquis et pas un autre. Oui, ceux-là, j'aimerais leur mettre mon poing dans la figure à longueur de temps juste pour leur remettre les idées en place et leur faire comprendre que le tatouage est un art de création et pas de la reproduction !!
Bref, tout ça pour dire qu'il y a des clients plus sympas et plus ouvert que d'autre, mais je dois faire avec.

Ce matin, je me réveillai dans ce qu'on pouvait appeler "l'arrière-boutique" en fait, c'était ma maison qui était reliée à mon salon par un simple couloir et il y avait pas mal de matériel stocké un peu partout. Je n'avais jamais eu la foi de ranger mon bordel alors je laissais les quelques commandes d'encres ou d'aiguille stationner dans la chambre ou le salon. Je m'extirpai de mes draps quand j'aperçu l'heure, mon premier client arrivait dans moins d'une heure et moi, je n'avais rien fait, rien préparé. Quel est le type de ce client ? héhé heureusement un dominant sinon je ne me serais pas levé tout de suite.
C'est alors que j'allai me préparer, déjeuné bref faire tout ce que font les gens le matin et une heure plus tard, je gagnais mon salon. Je me dirigeai vers la porte pour tourner la clef à l'intérieur et l'ouvrir pour aérer un peu, mon dieu que j'aime sentir l'air fait que dégage la rue de matin. Je peux sentir quelque chose de magique, car j'ai le grand privilège d'avoir un magasin d'herbe à côté du mien. Non non par de l'herbe que l'on fume, mais des herbes de Provence par exemple, quand on rentre dans le salon avec cette bonne odeur, on se croirait presque dans le sud ou tout est beau, tout est chaud. Bref, j'allai ensuite ouvrir les rideaux de ce salon et je gagnai mon bureau pour pouvoir prendre les croquis que j'avais à réaliser.

Mon client se pointa à heure prévue, me salua et s'installa tranquillement avant que je puisse commencer à travailler. J'aimais mon travail et ça se voyait, ça se sentait aussi, car j'avais beaucoup de douceur dans mes traits. Je n'étais pas l'un de ces tatoueurs qui se moque de faire mal ou non à son client tant que c'est vite fait, bien fait, tant pis s'il a mal. Pourquoi se dépêcher ? Pour avoir plus d'argent ? Et alors ou en est la passion la dedans, on ne tatoue pas quelqu'un sans passion ou alors c'est qu'on a des problème psychologique, en même temps.. On en a tous, on a tous un côté fou.. Qu'il soit caché ou pas.

Finalement, je terminai son tatouage dans mes temps, j'appliquais un peu d'autres pour faire partir le surplus d'encre qu'il y avait sur ça peau quand soudain, un bruit sourd attira mon attention. Quand je tourna la tête, je vis entrer un jeune gars tout en panique. Qu'est-ce que j'allais faire ? Finir mon client bien sûr, il était plus important que ce gars. Même si un braqueur rentrait et me pointait une arme sur la tempe en m'ordonnant de vider ma caisse, je finirais d'abord de m'occuper de mon client, sans stress. D'ailleurs, ça mes déjà arrivé cette histoire, c'est pour ça que j'en ai pris l'exemple. Je me rappel, je tatouais le cou d'une personne, un magnifique paon qui partait du haut de son cou et ou les plumes de ça queue descendait le long de celui-ci et passait sur son épaule pour arriver près de son torse. Bien sûr oui, c'est féminin mais bon, on est dans un monde de mec et certain de son plus féminisé que d'autre. J'avais presque finir quand un mec armé était rentré. Il n'avait pas déposé son arme contre mon temps, mais contre mon cou histoire de me faire crever en douleur. C'est alors qu'il m'avait menacé de me buter si je ne lui donnais pas tout mon fric. Erreur de ça pars, je ne serais pas mort grâce à mes pouvoirs. C'est pourquoi je gardai mon calme et je lui balançai un petit regard suivi de quelques paroles :

- Je ne vous permets pas de me donner des ordres et comme vous le voyez, j'ai un client. Si vous voulez vous adresser à moi, alors vous vous asseyez dans ce qui est la salle d'attente à l'entrée et vous attendez que j'aie fini.

Malheureusement pour lui, il me dérangea de nouveau en me donnant un coup de crosse derrière la tête. Je déposai la machine une fois quelle fut éteinte et je m'excusai sincèrement auprès de mon client, lui disant que son tatouage était pour moi, j'allais lui faire gratuitement, c'était la moindre des choses tout de même, car je devais le laisser à l'abandon quelques minutes. Je me retournai donc pour coller un coup-de-poing à ce gars, en pleine gueule ou plus précisément en plein dans le nez. Il se mit à pisser le sang et à en mettre partout, quel incapable ! Au moins, j'avais récupéré l'arme que j'avais gardé dans ma main et sans la pointer sur lui, je le fis dégager avec un coup de pied à l'arrière du crâne. Pouf, il était parti comme une fillette, courant comme un dératé. L'arme fut rangée, je pus finir mon tatouage tranquillement et je laissai mon client partir sans frais de paiement. Un peu mal au cul ? Je ne vous le fais pas dire.. 350€ partis à cause d'un connard armé.

Bref, tout ça pour dire que je pris soin de terminer de nettoyer le tatouage, que je protégeai ensuite et que j'allai faire payer mon client avant qu'il ne parte. Enfin, je pouvais me pencher sur le cas de ce nouveau venu. Je m'approchai de lui en retirant mes gants que je jetai dans la poubelle et je m'accroupis devant lui, le regardant doucement. Il était plutôt mignon avec son apparence de renard, son petit animal de compagnie et son masque. Je restai quelques secondes à le regarder avant de soupirer, me gratter la tête. Je sentais que cette histoire allait encore me retomber dessus, mais puisqu'il était là je n'allais pas le jetter à la rue. C'est donc d'une voix douce que je lui adressai quelques mots, glissant ma main contre son visage pour le relever fasse au mien, qu'il puisse me voir :

- Salut, écoute, je ne sais pas ce que tu fais ici, mais tu as l'air totalement tétanisé.. Même si je sais que ça ne me regarde pas et que si tu m'en fait pars cette histoire va encore mal finir.. Je me permets de te poser la question du "qu'est-ce qu'il t'arrive" et sache que je ne me répéterais pas.


*Plutôt crue pour du réconfort mais bon je n'allais pas faire le tout beau tout gentil animal dommestique, ça ne me ressemblait pas sauf peut être.. Dans le cas où je serais amoureux ce qui n'est pas le cas vis-à-vis d'un inconnu. Je restai donc là à le fixer pour finir par me laisser tomber ne arrière et m'asseoir sur mes fesses, fasse à lui. Je retirai ma main de son visage et la passai dans mes longs cheveux rouges, les remettant en place et espérant tout de même obtenir une réponse. Ce n'est pas tous les jours que l'on croise un gars totalement paralysé par la peur rentré comme une furie dans son salon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Mer 25 Fév 2015 - 0:20

Le renard blanc balaya la pièce du regard, puis il remarqua enfin le tatoueur qui était en train de travailler, silencieusement il le regarda faire. Il tenait précieusement contre lui sa petite boule de poil qui s'était roulé en boule contre son ventre. Le blanc ne quitta pas du regard le tatoueur, c'était incroyable d'avoir autant de concentration, Kitsune ne voulait pas le déranger alors il ne dit rien... Voir l'homme aux cheveux rouge travailler l'apaisait un peu en quelques sorte.
Son attention se réorienta vers Yue, qui était bien trop silencieux... Il devait être plus blessé que ce qu'il pensait. Il commença à ausculter les côtes du petits animal, il n'eut pas le temps de finir d'examiner son ami. Le tatoueur se trouvait maintenant à côté de lui, il releva le visage de Kitsune qui se laissa faire docilement, ses pupilles dorées se plantèrent dans celle de l'homme face à lui.
Il l'écouta, puis répondis gentiment:

-Mal finir?... Je ne pense pas que la situation sois si critique...

Il sourit timidement, Kitsune était du genre optimiste et il voulait croire que les hommes qui le poursuivait avait lâché prise. Il repris calmement:

-Je m'excuse d'être entré en trombe dans ton salon....Je...C'est ma faute, j'ai demandé mon chemin, puis des hommes ont voulut s'amuser à retirer mon masque...Yue sais que je n'aime pas ça alors il à sauté sur l'homme, il l'a mordu...L'homme s'est mis en colère, il à blessé Yue et je me suis enfuis...Il m'a poursuivis avec sa bande...Je suis rentré dans le premier lieux qui se présentait devant moi...

Kitsune baissa le regard et dit avec un peu de gêne:

-Je n'ai aucun pouvoir offenssif et je ne suis pas très fort...J'ai à peine pu rendre le coup à l'un des hommes qui ma frappé...

Il ris nerveusement, il frotta doucement sa joue à travers le masque, le choc du coup avait fait une entaille sur sa joue. Un peu de sang glissait sur son masque, mais ce n'était aps très grave.
Il se concentra sur ce qui était plus important pour lui, Yue, les côtes de son animal l'inquiétait un peu, il devait en avoir une ou deux de fêlés, Kitsune ne voulait pas courir de risque, il devait utiliser son pouvoir pour soigner Yue. Il plaqua doucement sa main sur les côtes du petit animal en faisant attention de ne pas lui faire mal, instinctivement le petit renard donna un coup de patte sur la main pour l'éloigner.
Il savait que si son maître utilisait son pouvoir pour le soigner, sa blessure serait "déplacé" sur le corps de celui-ci. Il voulait donc garder sa douleur pour lui. Cela toucha le renard blanc, mais il devait soigner sa blessures, il ne tolérerait pas que son meilleur ami souffre.

Kitsune soupira et dit doucement en s'adressant au petit renard:

-Que tu le veuille ou non, je te soignerais...

Il plaqua de nouveau sa main sur la côte du petit animal, puis il activa son pouvoir cela ne dura que quelques secondes. Yue fut soigné, parallèlement une douleur le saisit aux côté, ce n'était pas une douleur insurmontable. Pour ne pas inquiéter Yue, il ne laissa rien paraître, il avait l'habitude de toute manière, il savait très bien gérer la douleur.

Le petit renard se remis sur ses pattes, il fixa longuement son maître, puis il frotta sa tête contre son ventre et remonta son museau au niveau du torse de son maître. Il commença à lécher ses côtes du côté gauche, enfin son vêtement au niveau de ses côtes. Comme s'il voulait lécher la blessure qui était maintenant sur le corps de son maître.
Kitsune souris gentiment, puis il caressa le tête du petit animal et dit tendrement:

-Je n'ai pas mal, ne t'inquiète pas...

Le petit animal ferma les yeux et se roula en boule sur les genoux de Kitsune, capturant au passage sa main entre ses pattes et il nicha son museau dans la main ganté de son maître.
Le renard blanc était attendrit, mais il réorienta son attention vers l'homme, puis il demanda:

-ça te dérange si je reste un peu là? Yue dois se reposer...Et ils sont peut être encore dehors... mes jambes m'ont lâché aussi...

Il baissa le regard, il était un peu gêné de demander ça à un inconnu. Kitsune ne comptait pas vraiment sur les autres, il comptait essentiellement sur lui même et Yue.
Seulement là il ne pouvait réellement pas bouger, il était calme, mais ses jambes ne répondait plus... Il se sentait un peu pitoyable -comme d'habitude-
Non seulement Yue devait se reposer, mais Kitsune aussi ses côtes était fragile maintenant.
En plus de ça il avait loupé l'heure pour son entretiens d'embauche, donc il n'avait plus rien à faire dans cette ville...Mais il était plus sur de rester caché.
Il finis par se présenter timidement:

-Je m'appel Kitsune...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Jeu 26 Fév 2015 - 18:04

*j'étais et regardais tout ce qui était en trins de se passer sous mes yeux. Le renard, les techniques de soins et tout le toutime. Je regardais tout ça sans grande attention en fait, car je ne trouvais pas ça impressionnant. Depuis que je suis dans cette nouvelle, j'ai appris à contrer le paranormal, avant, voir quelqu'un soigner un animal avec des pouvoirs était impossible, si j'avais croisé une personne capable de faire ça eh bien, je crois que je me serais pris pour un fou, d'ailleurs, je serais moi-même partit à l'asile pour me faire interner. Mais maintenant que j'ai ça sous les yeux et de façon plutôt régulière, rien ne me choque. Le petit renard soigné et son abruti de maître maintenant en mauvais état, je n'avais d'autre choit que de les accueillir. Le jeune homme me demanda même pour rester, bon, au moins je n'aillais pas me livrer dans une petite chamaillerie pour l'obliger à rester, c'était le côté positif. Pourtant, mes pensées sur moi-même se révélaient vrais "je suis une vrai aimant à problème" car une fois encore j'avais un inconnu qui allait squatter chez moi pour je ne sais pas combien de temps et ça n'allais pas être drole, ça allait encore me faire avoir des problème et ça allait encore partir dans des combat et il va ENCORE y avoir des morts ou des blessé grave. Depuis le temps, je connais la chanson.

Je me redressai une fois ça demande fait quand il me donna son prénom. Un petit sourire s'afficha sur mon visage avant que je glisse ma main dans mes cheveux pour les remettre correctement sur le côté. Je soupirai puis je me tournai vers mon bureau. J'y marchai lentement et d'un pas lège comme un fauve quoi. Je soupirai puis je me tournai vers mon bureau. C'est alors que je porta mon regard vers toi et que je me rapprochai assez vite *

Tu te tais, tu te laisses faire et je m'occuperais correctement de toi ce soir. Tu te tais, tu te laisses faire et je m'occuperais correctement de toi ce soir.


* C'est alors que je me pencha au dessus de lui. Je glissai un bras derrière son dos, et l'autre, je le glissai sous ces jambes pour pouvoir le soulever sans trop le bouger. Ce problème de côtes allait m'emmerder j'en étais sur, car s'il venait à les casser en faisant un faut mouvement, il allait falloir du temps à la guérison et sur qui ça allait encore retomber ? Je ne pense pas avoir besoin de le dire. Je posai mon regard se posa sur lui et je me mets une nouvelle fois à soupirer en murmurant *

Bonjour problèmes.. Ça faisait longtemps.


* Ces paroles fus suivie d'un petit rire moqueur et je commença à me diriger vers la porte au fond du salon. Je ne regardais pas vraiment ou je marchais, ou je mettais les pieds, car je connaissais ce salon comme ma poche. J'en avais fait les plants moi-même et j'avais même aidé à la réalisation de la déco. Une fois arrivé devant la porte, je ferme les yeux pendant quelques secondes avant de les rouvrir et de fixer le poignet. Je te fais un petit signe de l'ouvrir et une fois que cela fut fait, je continue ma petite marche à travers un long couloir tout fin. Enfin, j'arrive dans mon chez-moi, dans le salon de ma maison. Je ne cherche pas à comprendre et je te dépose sur le canapé. Sans prise de tête, je laisse le renard venir contre toi-même si je n'en suis pas vraiment content. Un animal pur et simple posé sur mes nouveaux canapés en cuir blanc, je ne sais pas où il a mis ces pâtes et je ne sais pas s'il est du genre à gratter ce qu'il à sous la patte pourtant, je me dis que le faire rester ici t'éviterait de bouger. Je passe ma main contre ma nuque, soupire avant de te regarder et te dire de façon froide :

- Ta bébête n'a pas intérêt à abîmer mon canapé sinon, c'est toi qui en fera les frais je te préviens tout est neuf..


*Sans attendre de réponse, je vais dans la cuisine pour préparer un petit plateau. Qu'est-ce que j'y mets ? Eh bien, je place sur ce grand plateau en métal une bouteille d'eau et une petit de soda. Avec ça, je dépose ce qui devait être mon repas de ce midi, en gros une assiette de poulet avec du riz au curry réchauffé. Pour finir, je dépose une boite de gâteaux et je rapporte tout ça. Je le pose sur la table, prends la télécommande que je met aussi sur le plateau et je finis par te regarder dans les yeux. Oui, je plonge mon regard surhumain, mon regard de fauve dans le tien et j'ai vraiment l'air sérieux dans mes paroles :

Je ne veux pas que tu bouges de là, c'est clair, J'ai apporté tout ce qu'il fallait, tu n'as aucune raison de bouger alors si je vois que tu n'as plus tes fesses sur ce meubles, tu dégages que tu sois encore blessé ou pas, j'espère mettre bien fait comprendre parce que je ne me répéterais pas, maintenant si tu permet, j'ai du travail, je vais seulement prendre un truc à...


* Dommage.. Les ennuis commencent youpi ! Je viens d'entendre du bruit dans mon salon, ça me semblait être des jeunes en colère et soudain, j'entends quelque chose se briser, je crois reconnaitre ce bruit et mon regard se tourne tout de suite vers mon salon. Je crois avoir reconnus le bruit du verre se briser en mille morceaux et l'un des seuls trucs qui puisse faire ce bruit son les grands pots en verre dans lesquels se trouve mes méduses.. Mes méduses.. Mes petites bêtes qui m'ont coûté une fortune. Même si elles ne se voient pas elles sont la chose la plus importante pour moi dans ce salon. Je glisse ma main dans mes cheveux, porte mon regard sur toi et souris d'un air sadique *

Je crois qu'ils sont venus pour toi à la base.. Je crois avoir entendus "jeune pommé avec un animal à trois balles..


* Je me retourne et craque mes poings en me redirigeant vers mon salon, ça va saigner et ils vont prendre vraimen ttrès chère, en plus je n'aie que quelques minutes pour les achever sinon je vais perdre un client et je ne peut pas me permettre de perdre de l'argent pendant ces temps un peu dur. Enfin, je ferme la porte derrière moi, le carnage va commencer et mon "protégé" si je peux dire n'a pas intérêt à bouger d'un mètre.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Ven 27 Fév 2015 - 14:15

S'il y a bien une chose que Kitsune n'aime pas, c'est de se sentir inutile et là l'homme aux cheveux rouge lui faisait bien ressentir qu'il était un boulet. Le renard blanc savait qu'il n'était pas bien futé et qu'il ne pouvait pas être d'une grande aide, mais ce n'était pas la peine d'enfoncer le clou. Il aurait mieux fait de partir, c'est ce que se dit tout d'abord Kitsune. Cette pensé se confirma lorsqu'il fut dans les bras du tatoueur et qu'il dit comme si c'était une évidence qu'il y aurait bientôt des ennuis. Kitsune resta silencieux, il se laissa faire sans rien dire, il passa ses bras docilement autour de son cou et nicha son regard dans son cou.
Il ne voulait pas se disputer et puis dans le fond cet homme avait raison...Il se laissa porter et ouvrit la poignet de porte lorsque le tatoueur le lui demanda. Kitsune était docile et silencieux, une fois sur le canapé, il baissa le regard ne voulant pas croiser celui du tatoueur.
Seulement lorsque celui-ci insinua que Yue était peut être un animal "malpropre" Kitsune s’offensa légèrement, il releva le regard et eut l'air contrarié:

-Il ne le fera pas!

Et de toute manière Kitsune était sans le sous donc il ne pourrait pas payer. Yue compris aussi que le tatoueur avait insinué quelque chose à son encontre et il n'était pas content, il commença à grogner. Son maître l'avait bien dressé et il était très propre, il restait quasiment tout le temps perché sur l'épaule de son maître.
Le renard blanc passa sa main ganté dans la fourrure de son animal pour le calmer, le petit renard eut l'air offusqué, mais ravala son envie de mordre le rouge et il se roula en boule sur les genoux de son maître.

Décidément cette personne n'était pas sympathique, mais il était gentil... Kitsune baissa son regard, il ne le releva que lorsque le tatoueur ramena un plateau avec de la nourriture.
Ce qui interpella Kitsune fut le regard de l'homme qui semblait avoir changé, il était plus...animal?
Kitsune commença à contempler son regard fasciné, mais il n'eut pas le temps de continuer )à le fixer qu'il, parti de nouveau... Apparemment les hommes n'avait pas abandonné leur recherche...

Décidément être optimiste ne servait à rien dans ce genre de situation. Une fois le tatoueur parti, il laissa échapper un soupire, il pris un air triste. Comment faisait-il pour se mettre dans le pétrin comme ça?
Le renard blanc ne voulait pas de bagarre, il n'aimait pas la violence, il caressa le poil de Yue, puis il se dit que peut être si il allait à la rencontre des hommes en s'excusant...Mais le tatoueur lui avait ordonné de resté assis.

Kitsune détestait qu'on lui donne des ordres....ça lui rappelait son oncle, bien sur il y repensa ce qui lui fila la nausée. Non, il ne devait pas se laisser faire.
Il poussa Yue sur le côté, puis il se leva... Ses jambes était encore flageolante, mais ça irait pour marcher et puis ses côtes ne lui faisait pas si mal. Il n'était pas en sucre non plus.

Le renard blanc se dirigea doucement vers le salon ordonnant à Yue de ne pas le suivre, une fois dans celui-ci un homme le remarqua aussitôt et il se précipita vers lui l'attrapant par le col et se plaignant de sa main et de sa jambe.
Kitsune qui ne touchait plus le sol s'excusa:

-Désolé...Il ne recommencera plus...Donc laissez ce salon tranquille...

L'homme semblait content, mais il ne voulait pas s'arrêté il tenta d'arracher le masque de Kitsune. Le renard blanc l'en empêcha, l'homme sorti un couteau...

Un couteau...Un couteau? Kitsune faisait une sorte de crise lorsqu'il voyait un couteau, l'homme rapprocha cet objet tranchant vers le visage du blanc.
En quelques seconde, Kitsune désarma l'homme et réussit à le mettre à terre, il s'assit sur lui et plaqua le couteau contre sa gorge.

Le blanc ne se contrôlait plus, son corps tremblait, mais il tenait fermement le couteau contre la gorge de l'homme.
Cet homme était bel et bien surpris de voir que Kitsune ai pu le mettre à terre si facilement, il ne s'attendait pas un retournement de situation comme celui-ci.
Il dit doucement:

-Tu tiens tant que ça à voir mon visage? Très bien...

Sa voix était plus ou moins sans vie, presque méchante -ce qui contrastait avec sa voix douce habituelle- avec sa seconde main, le renard blanc retira son masque, laissant apparaitre le bas de son visage. Il y avait des cicatrices sur ses machoires, elles n'étaient aps disgracieuses, mais on les remarquaient un peu.

Le renard blanc se pencha sur l'homme et demanda:

-Content?

Il appuya un peu plus le couteau sur sa gorge et dit:

-Maintenant que tu l'as vu...Tu peux partir? Ou bien tu veux un Game Over? Ca fait un peu mal....En attendant que tu te décide, les blessures que tu à fait à mon renard....Je te les rends...

Kitsune pressa sa main sur la joue de l'homme, puis lentement l'homme se mit à gémir de douleur. Le renard blanc avait transféré ses blessures sur le corps de l'homme, ses côté était donc fêlé et sa joue se vit être entaillé.
Pour décider l'homme à partir, il posa son genoux sur la cage thoracique de l'homme, puis il pressa sur les côtés fêlé, l'homme poussa un cris de douleurs qu'il ne pu retenir et dit "C'est bon je m'en vais, je m'en vais!!!!!"

Le renard blanc se releva, puis il se recula en baissant le regard. L'homme se releva et se précipia dehors en demanda à ses potes de le suivre. Après quelques minutes le silence était revenu, lentement Kitsune remis son masque, ses mains tremblaient légèrement.
Il ne regarda pas l'homme, il ne voulait pas avoir de remarque de sa part.

Silencieusement, il se dirigea vers les méduses qui était à terre. Il les ramassa et les remis dans l'aquarium brisé, heureusement elles n'étaient pas blessé, il les ausculta une à une... Elles pouvaient le blessé mortellement, mais il ne se passa rien.
Une des méduses était un peu blessé, Kitsune utilisa son pouvoir pour la guérir.

Une fois toutes les méduses en sécurité, il appela Yue et dit lentement:

-Comme j'ai bougé mes fesses du canapé, je dois partir, je vais donc m'en aller...Merci d'avoir pris la peine de t'occuper de quelqu'un comme moi, je vais m'en aller...Désolé de la gêne occasionné...

Kitsune semblait maussade...Il était encore un peu choqué de ce qu'il venait de se passer et puis maintenant il avait de nouvelles blessures sur son corps, seulement il ne voulait pas que l'homme pense encore plus qu'il était un boulet.

Le renard blanc se dirigea vers la porte, mais Yue ne le suivis pas...Il se dirigea vers l'homme et tira sur son pantalon comme pour lui dire de retenir son maître. Il faut dire que Yue avait compris que son maître n'était pas bien dans l'immédiat...

Kitsune resta bloqué devant la porte sans rien dire, il avait envie de pleurer en plus il se demandait si l'homme aux cheveux rouge avait vu son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Ven 27 Fév 2015 - 15:23

*Alors que je me dirigeais vers mon salon, mes yeux virèrent au jaune or, ça en devenait flipant car même mes pupilles étaient devenus comme celles d'un félin. J'avais envie de les trucider, de faire des morts, car ils avaient osé toucher à mes bébés méduses... J'avais envie de les trucider, de faire des morts, car ils avaient osé toucher à mes bébés méduses... Sans grande excitation, je m'avançai d'un pas lège vers l'un d'entre eux et je le regardai dans les yeux pour dire d'un ton froid, glacial même :

- Comment osez vous pénétrer dans ma boutique sans rendez-vous et... Interrompre ma journée, je reçois un client dans à peine 10 minutes et vous venez foutre la merde ici, dans ma boutique, dans mon salon..? Je ne pense pas que vous allez repartir vivant surtout que... Vous avez cassé mon aquarium.. Mon aquarium avec mes méduses.. Vous ne pouvez pas savoir combien valent ces petites bestioles.. J'espère pour vous qu'elles ne sont pas mortes.. Sinon vous allez finir comme elle, sans vie, écrasées sur le sol et sans respiration. Mourir étouffé quoi.


*Je ferma les yeux et le coup partis tout seul. Je venais de donner un coup-de-poing des plus royale, qui fit partir le gars en arrière, ce con s'emmêla les jambes et tomba au sol pour finalement se prendre mon pied-droit en pleine gueule. Je lui écrasai au sol, j'hésitais à sauter sur ça gueule de con à pieds joints pour bien lui éclaté, mais je n'en fis rien, il avait l'air d'avoir assez mal, mais tout ceci ne fit que commencer. S'en alors que ces "amis" ou plutôt ces chiens domestiques voulurent m'attraper. Je me débattis et s'en le vouloir, je poussai un grognement, les envoyant tout au sol d'un coup de pied. Cette fois, j'étais furax et je voulais tous qu'il crève.

Seulement voilà, quand je tourna la tête je te vis rentrer en scène, ma main venus se glisser le long de mon visage pendant un long soupir où je me disais "Qu'est ce qu'il vient foutre ici, il me semblait lui avoir dit de rester sur le canapé". Puis la scène suivante le laissa s'en voie. Je le regardais alors prendre un couteau et.. Retirer ce masque qu'il avait sur le visage.. Son visage était assez endommagé pourtant une idée me venu, ce n'était pas le moment, mais au moins c'était le lieu pour penser au tatouage. Je tournai la tête vers mon matériel et regardai les couleurs, légèrement pensif.

Je me souviens avoir eu un jour un patient assez balaise, sortant de taule qui avait pas mal de cicatrice sur le dos, surement des coups de lame, mais ça faisait plusieurs lignes sur le long de son dos. Il m'avait demandé de tout recouvrir, mais il ne voulait pas que sont dos soit remplis en entier, il voulait seulement cacher les cicatrices qu'il avait sur le dos. J'avais donc pris mes couleurs et avait mis un long, un très long moment pour trouver finalement une idée. Quand il s'était ramené le lendemain, tout étaient près, les couleurs étaient disposées sur le plan de travail, l'appareil branché et mes gants portés. Quand il me demanda à voir le modèle, je lui avais expliqué que je préférais faire une petite surprise, car expliquer serait trop long.
Qu'est-ce que j'avais fait ?
C'était simple, j'avais tout simplement recouvert les deux plus grandes avec un motif japonais, enfin motif, plus illustration, car j'avais fait des carpes koï vraiment réaliste sur celle, si, camouflant parfaitement les cicatrices. Pourtant, il en restait pas mal sur son corps, mais elles n'étaient pas grandes. C'est pourquoi je me mis à chercher ça teinte de peau et petit à petit, j'avais recouvert ces cicatrices de la même couleur que ça peau, il n'y avait plus du tout de différence entre ça peau et ces cicatrices, car tout semblait uniforme, la couleur était la même, les taches de ça peau était les mêmes que mon tatouage, on ne voyait plus rien.
Je pensais peut-être réaliser cette action sur ton visage, on ne voyait plus les différences de couleurs et en plus de ça, il n'y a pas de volumes entre ton visage et tes cicatrices, seulement des différences de la teinte de ta peau.

Quand je revenus à mes pensées, les gars étaient partis et il était en trins de remettre mes méduses dans leur aquarium bousillé, je comptais le changer alors ça tombait bien qu'il l'ait bris". Au moins, j'avais une motivation pour pouboir acheter celui de mes rêve. J'avais prévu de refaire tout le salon qui était pourtant récent. Malheureusement, j'aimais le changement et ce salon peint en noir et rouge ne me convenait plus. J'avais pour projet d'installer un aquarium sur-mesure au fond de la pièce, il ferait la longueur et la hauteur du mur, j'allais m'en tirer pour une fortune surtout si je voulais y remettre des méduses par la suite, mais il fallait mettre le prix dans nos rêves.

Enfin, j'entendis ces paroles et je le regardai partir. J'avais pris plus de temps à être perdu dans mes pensées qu'à me soucier de ce qu'il s'était passé. J'avais vaguement vu l'action qu'il avait faite sur l'une des méduses et j'avais entendu tout ce qu'il avait pu dire, mais à part ça rien. Je sentis mon pantalon se tirer et quand je baissa la tête j'observa ce renard qui le tirait comme pour me dire de ne pas le laisser partir. Un long soupire de ma part se fis entend, non, je n'étais pas agacé de la situation, mais soupirer était l'une de mes habitudes. Je vis mon client arrivé et mon salon qui n'étais toujours pas en état.. Le sol était encore trempé, des bouts de verre trainaient au sol dans l'espoir d'être ramassé et je n'avais rien préparé. Ni les couleurs, ni le motif.. Rien.

Je m'approchai de toi pour glisser ma main sur ton épaule, oui, j'avais décidé d'écouter un animal parce que j'en étais un moi-même. Je passai ma main le long de ton épaule et remontai jusqu'à ta mâchoire puis glisser ma main sur ton masque. Je fermai les yeux et j'entourai ton torse de mon autre bras. C'est alors que je pris la parole, fermant doucement les yeux et prenant une voie assez calme :

Écoute, je sais que je peux apparaitre comme étant un gars solitaire et asocial, mais en vérité j'aime avoir de la compagnie. Écoute si tu accepte de rester avec moi pour la journée, je pense pouvoir faire quelque chose pour ce que tu veut cacher.. Ce masque te va bien, mais sous celui-ci, tu es encore plus beau.. J'aimerais faire quelque chose pour toi.. En contrepartie, j'aimerais que tu me tiennes compagnie pour la soirée..



*Oui cette demande était bête mais si une fois je pouvais m'éviter la soirée bar je n'allais m'en porter que mieux. Solitaire depuis long, je n'avais jamais pensé à me caser avec quelqu'un enfin disons que je n'en avait jamais eu l'occasion. Les gens ont plus l'habitude de voir leurs tatoueurs comme des amis plutôt que de penser qu'une relation possible pourrait naitre. Aujourd'hui, je rencontrais quelqu'un qui ne venait pas se faire tatouer, qui avait en quelques sortes bousillées mon salon, mais qui en contre partie m'avais apporté un peu de compagnies et le fait que je lui ai tout apporté était une preuve était que j'avais besoin de donner de l'affection à quelqu'un. Mon regard se baissa vers le regard que je regardai, mes yeux de fauve redevenaient normaux et mes pupilles reprirent une taille normale avant que je ferme les yeux, laissant mon visage se déposer dans les cheveux du jeune renard que je tenais dans mes bras.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Ven 27 Fév 2015 - 16:39

Lorsqu'une attrapa son épaule, Kitsune ne bougea pas, il se crispa un peu. Puis il sentit la main remonter jusque son visage, sous son masque. Il ne bougea pas, apparemment l'homme avait vu ses cicatrices, au point où il en était il ne pouvait plus rien caché.
Alors il se laissa faire, puis lorsque l'homme le serra contre lui il fut un peu surpris, mais il ne le repoussa pas c'était plutôt agréable et rassurant comme étreinte, il se calma un peu et repris plus ou moins ses esprit.
Il posa sa main sur celle de l'homme, pas pour la repousser, il voulait juste toucher sa main même s'il portait un gant.

Puis lorsque l'homme aux cheveux rouge lui demanda de rester, le blanc baissa le regard. Il hésita, il ne voulait pas déranger le tatoueur, mais en même temps il était curieux de connaitre la "solution" aux cicatrices qui jonché son corps...Enfin ses cicatrices ne le dérangeait pas sur son corps, mais c'était surtout celles sur son visage et ses poignets qui l'embêtait et le complexait.
Le fait que le fauve lui dise qu'il le trouvait beau lui fit plaisir, mais en même temps le gêna un peu. Il n'avait pas l'habitude qu'on lui dise ça.

Il apprécia la caresse dans ses cheveux, il ferma les yeux pour mieux apprécier. Le blanc dit doucement:

-D'accord...Si ma présence ne te dérange pas...

Le renard blanc se recula un peu de l'homme rouge, puis il regarda un peu mieux la pièce. Le sol humide pouvait être potentiellement dangereux, le petit renard blanc leva le regard vers le tatoueur et demanda:

-Tu as une serpillière? Je vais nettoyer le sol... Ce serait embêtant si un client glissait à cause de l'eau non?

Il sourit timidement, il voulait se rendre utile et puis c'était aussi un peu sa faute si le sol était inondé maintenant. Kitsune demanda timidement:

-Au fait...Comment tu t'appel?

Le fauve n'avait pas encore donné son nom, si Kitsune devait rester avec lui ce serait peut être bien qu'il connaissait son identité et puis il voulait en savoir un peu plus sur lui.
Il faut dire que ce tatoueur avait un peu piqué la curiosité du blanc, en plus Yue ne semblait pas se méfier de lui ce qui le conforté dans l'idée que cet homme n'était pas mauvais et qu'il ne serait pas dangereux pour lui.
Il semblait un peu rustre, mais gentil, alors Kitsune était curieux...

Le rouge avait un peu bougé le masque de Kitsune en passa sa main sous celui-ci, alors il le remit bien, le fixant comme il fallait derrière ses oreilles...Même si le tatoueur avait déjà vu ses cicatrices, il ne voulait pas qu'il les vois plus longtemps...

Le renard blanc leva de nouveau le regard vers le fauve et lui sourit timidement tandis que Yue grimpa difficilement jusque l'épaule de son maître où il se posta pour fixer le fauve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Dim 8 Mar 2015 - 14:48

*Je le garda contre moi un moment en glissant ma main dans ces cheveux quand je toucha ce qui retenait son masque. J'affiche un petit sourire et j'écartai ma main pour la laisser retomber dans ça nuque. Finalement, je me recule et je regarde à droite à gauche. Je pose finalement mon regard sur l'horloge et deviens pensif. Je me dis que mon client devrait déjà être arrivé et que vraiment rien n'est prêt. Je n'ai pas pour habitude de faire attendre mes clients ou nous qu'il soit eux en retard ou pas. Mon regard se repose une nouvelle fois sur toi avant que je n'affiche un doux sourire et te réponde :

- Je m'appelle Jack Jaggermen.. Si tu veux m'aider en passant la serpillière franchement, je te dis un grand merci, il faut que je me mette à mon croquis, je t'aiderais à finir une fois que ce serra finis !



*Je me précipite alors vers une petite porte que j'ouvre. On peut trouver à l'intérieur plein de bouteilles de désinfectant, de produit pour laver le sol les vitres etcétéra. On peut là se rendre compte que ce salon est vraiment très propre. Je sors une serpillière que je dépose près de toi et je file à mon bureau. Je glisse ma main dans mes cheveux en attrapant mon carnet et je fouille dedans. Je finis par le plaquer contre la table, sortir quelques feuilles, crayons, je suis opérationnel en quelques secondes et je commence mon croquis. Je dessine vite, les précisions de mes dessins sont toujours niquel en même temps, j'ai une vue hors du commun, ça aide. Soudain, j'entends mon téléphone qui sonne. Je fouille d'abord mes poches et quand je le sors, il est éteint. Mon regard se porte alors sur le téléphone fixe du salon. Je me penche pour l'attraper avant de soupirer et de répondre à ce coup de fil.*

----> Conversation entendus <----
Salon GoldenInk, Jack Jaggermen à l'appareil.
[...]
Pourquoi ne pas m'avoir appelé plutôt ?
[...]
Je comprends.. Quand voulez vous fixer une date ?
[...]
Très bien, je vous tiens au courant.
[...]
Oui oui si vous voulez...
[...]


*Je prend donc un papier pour noter un numéros et je port mon regard de fauve vers toi, j'affiche un petit sourire avant de prononcer un "très bien au revoir" et raccroché. Je suis rassuré enfin une bonne nouvelle ça faisait longtemps que l'on ne m'en avait pas fait. Je regarde le croquis et je prends la feuille entre mes mains. Je ferme quelques secondes les yeux puis les rouvre pour les poser sur la feuille et la regarder. Je la repose sur le bureau et me lève pour venir vers toi. Je passe ma main contre ta mâchoire avec un petit sourire et je dépose un tendre baiser au niveau de ta tempe *

J'ai une bonne nouvelle pour toi, mon client vient d'annuler son rendez-vous qui devait durer toute la matinée. Je vais donc ouvrir la porte et laisser tout ça sécher pendant ce temps, tu vas venir avec moi et je vais pouvoir te proposer ce que je veux te faire. Tu vas voir, c'est assez spécial, mais je suis sûr que ça va te plaire.


*Je me dirige donc vers la porte que j'ouvre en grand et je reviens vers toi pour prendre la serpillère entre mes mains. Je ne te laisse pas vraiment le choix de finir ou non et je la dépose contre l'entrée pour que ça puisse sécher. Je glisse ma main le long de ton bras et je ressers mon étreinte au niveau de ton poignet pour te tirer avec moi jusqu'à mon petit atelier. Je te fais t'asseoir et je fouille donc sur une petite étagère ou sont entreposé beaucoup de classeurs, que des photos de tatouages que j'ai réalisés qu'ils soit petits, grands, simples, réalistes ou tout spectaculaires, ils sont tout répertorié dans des classeurs. Je finis par en sortir un et fouiller à l'intérieur. Je semble concentré dans ma recherche et quand je tombe sur les photos du mec, je souris tendrement. Je sors deux photos et je te donne la première ou tout est fait. Je te montre le tatouage fini où l'on ne voit plus aucune trace de ces cicatrice puis je pose mon regard sur toi. *

Tu vois ce mec.. Je l'ai tatoué tout le long de son dos. Comme toi, il avait subi des petits problèmes et il avait le dos rempli de cicatrices, partout. Comme sur ton visage, il n'y avait pas beaucoup de différence de volume, que des couleurs..


*je glisse entre tes mains l'image de son dos au départ et c'est vrais que sont dos et bousillé de cicatrice, il a des marque blanches un peu partout et ça ne fais pas très beau. Je finis par glisser une main derrière ta tête en rapprochant mon visage du tien. Je dépose mon front contre le tien et je défais ton masque. Je le retire tout doucement en plongent mon regard dans les tiens et quand ça fut fait, je le plie et le dépose sur le côté. je passe ma main contre tes cicatrices, affichant un petit sourire et je te tourne vers une glace pour te montrer ton visage *

Alors dis moi.. Qu'est-ce que tu en penses ? Tu veux que l'on fasse ce que je viens de te proposer..? Ou tu veux tout simplement garder ton masque à vie sans jamais pouvoir apprécier la chaleur du soleil sur ton visage pendant l'été ou des caresses tendres sur ta peau.




*Pendant mes paroles, j'avais glissé ma main contre ta joue pour te la câliner. Je voulais tout d'abord te rassurer et ensuite faire quelque chose pour te faire profiter de ta vie.. Je sais ce que ça fait d'être différent et je ne peut rester insensible fasse à quelqu'un qui a vécus des années et des années de souffrance. *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Dim 8 Mar 2015 - 19:41

Le renard blanc fut surpris de ce contact dans ces cheveux, mais c'était agréable alors il ferma les yeux pour apprécier cette caresse dans sa chevelure puis son cou. Puis lorsque le fauve se recula et pris un air pensif, Kitsune le regarda, il ne dit rien, il le regarda seulement.
L'homme se présenta enfin, le renard blanc esquissa un léger sourire et il dis doucement en affichant un léger sourire:

-Enchanté~

Il regarda le sol et dit légèrement gêné:

-Pour le sol cela ne me dérange pas... C'est de ma faute de toute manière, si je peux au moins faire ça pour m'excuser...

Kitsune suivis silencieusement le fauve, il pris la serpillière et se mit au travail. Il lava le sol consciencieusement, Yue s'amusait à glisser sur le sol, c'était un renard qui aimait beaucoup l'eau, cela fit doucement rire le renard blanc qui embêta de temps à autre le petit renard avec la serpillière.
Le renard blanc lava efficacement le sol, il réussit à finir son "travail" rapidement, il lâcha un soupire de satisfaction, il ne restait plus qu'a faire sécher maintenant.

Il n'avait pas remarquer que Jack avait répondu au téléphone, il avait été trop concentré sur sa tache, ce n'est que lorsque celui-ci se rapprocha de lui qu'il remarqua qu'il avait arrêté de dessiner. Il sursauta légèrement lorsqu'il sentis une mains sur sa mâchoire, même avec son masque il arrivait à sentir les doigts parcourir sa mâchoire. Ce n'était pas désagréable, mais il n'y était pas franchement habitué. Puis lorsque Jack embrassa sa tempe il rougis, il ne s'attendait pas à ce contact soudain, il ne comprenait pas à quoi correspondait ce "baiser" il baissa le regard un peu déconcerté, mais il ne se recula pas.

Kitsune l'écouta silencieusement, il ne comprenait pas en quoi c'était une chance que son client ne vienne pas, mais il ne dit rien.
Il se laissa faire lorsque Jack lui pris la serpillière des mains, lorsque celui-ci revint et caressa son bras, il frissonna doucement et il se laissa faire quand il l'attrapa au poignet pour le mener jusque son atelier. le renard blanc s'assis docilement et il ne quitta pas du regard le fauve, il se demandait qu'est-ce qu'il était en train de faire à fouiller ainsi dans ses meubles.
Quand le fauve rouge se retourna vers lui en tendant des photos, il attrapa celle qu'il lui présenta. Le renard blanc fixa longuement la photos, le tatouage était vraiment magnifique, il était très admiratif, il leva le regard vers Jack, puis il l'écouta attentivement.

Le renard balnc était très emballé par l'idée, il regarda la seconde photos avec les cicatrices...ça lui fit un peu mal au cœur, il se recroquevilla et dit doucement:

-Effectivement...Tu as fait du bon travail en "effaçant" ces cicatrices...

Il sourit tristement, mais as pendant longtemps, lorsque le fauve colla son front au siens, il fut surpris, la proximité n'était pas dérangeante, amis plutôt gênante. Il ne bougea pas d'un cils, il se laissa faire, mais il baissa le regard lorsque Jack retira son masque, il ne protesta pas, après tout il avait déjà tout vu..
Kitsune regarda tristement son reflet dans le mirroir lorsque Jack tourna son visage vers celui-ci. Il l'écouta silencieusement, puis il baissa le regard. Il posa sa main sur celle du fauve et il commença à dire:

-Merci...Je voudrais bien que mes cicatrices "s'efface" aussi joliment, mais je n'ai pas un sous...

Il marqua une pause, puis il repris en attrapant son masque:

-En plus je n'aime pas trop le soleil.....Et puis qui voudrait caresser ma joue? Tu ma vu, je ne suis pas beau à regarder et puis je ne suis pas quelqu'un à qui on porte de l'intérêt, pas besoin d'user de ton temps et de ton encre pour quelqu'un comme moi...

Il ris timidement tout en remettant son masque, il releva le regard en évitant le miroir, puis il dit:

-Je vis un peu nul part, je vais là où il y a des petits boulots...mais rien ne m’intéresse donc je repars vite pour retrouver un autre boulot...Je n'ai jamais le temps de m'attacher...D'ailleurs je n'arrive pas à m'attacher tout court...

Le renard blanc souris tristement, puis Yue sauta sur ses genoux et se roula en boule. Il dis doucement:

-Je ne me suis jamais vraiment intéressé à grand chose mise à part le dessin... Et encore je n’excelle pas là dedans...Y a peut être les tache ménagère dans lesquels je suis bon...

Il ris un peu, c'était un peu ironique s'il savait si bien s'occuper d'une maison c'était à cause du fait que son oncle l'ai "élevé" comme s'il devait devenir une femme... C'est très réducteur pour lui, mais c'était comme ça, il n'avait toujours été doué que dans les études et le ménage.

Kitsune pensait réellement être un rebut de la société, maintenant qu'il avait une seconde vie, il s'accordait tout de même un peu plus de valeur, mais il avait du mal à se relever tout seul.
Doucement, le renard blanc caressa la fourrure de son ami sur ses cuisses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Dim 8 Mar 2015 - 20:53

*Je souris doucement en le regardant, je le trouve vraiment trop mignon. Il est tout timide et hésitant et c'est ça qui est le plus chou. Je finis par me rapprocher et passer ma main le long de ta peau, parcourant ton torse et ta nuque, finissant par aller caresser tes cheveux de façon douce. Je finis par sourire et déposer un baiser sur ton front en passant ma seconde main contre ton torse. Je finis par regarder mes encres et ma machine. Je ne veux pas le laisser repartir comme ça sans avoir fait quoi que se soit, mais je sais qu'il n'acceptera pas n'importe quelle offre alors je le regarde et souris. Finalement, je me recule un peu et je lâche un petit rire, regardant autour de moi, finissant par lui adresser la parole :

[color=#990000]Tu n'ai pas obligé de me payer en liquide, tu peut me rendre un petit service d'ailleurs j'ai une idée. Vois-tu, j'avais pour idée de changer la décoration de mon salon et je vais avoir besoin d'un petit coup de main pour ranger le matériel dans des cartons. Je pense faire ça ce week-end en sachant que nous sommes lundi, je te laisse une semaine pour que tu puisses décider de ce que tu vas faire. Ou tu décides de ne pas venait et dans ce cas.. Je ne pourrais pas refaire ton visage à neuf où tu me files un petit coup de main et je te fais ça, maintenant en espérant que tu tiendras ta promesse.

*J'afficha un petit sourire avant de regarder mon matériel. Il n'y avait pas grand chose à dégager dans le salon, seulement des machines, des encres et deux trois babioles auquel je tiens. J'allais ensuite pouvoir trier mes meubles moi-même et refaire tout à neuf. Des montages de mes nouveaux meubles jusqu'à l'installation des nouveaux éléments. Je savais faire beaucoup de choses ce qui était pratique dans la vie de tous les jours. Je ne fais jamais appel à personne, je fais tout avec mes petites mains magiques. Même si j'en bave, je suis souvent heureux des résultats à la fin des travaux. J'ai déjà fait mes petits plants et avec ou sans aide, je le ferais, je referais mon salon à neuf et j'attirerais encore plus de monde pour devenir encore plus connue et pouvoir me faire beaucoup d'argent. Tout était rentable.


Quand je relevai les yeux pour le regarder, je plongeai mon regard de fauve dans le siens. J'affichais un petit sourire malin au coin de mes lèvres, car oui, cette proposition n'était pas sans attente. j'allais pouvoir passer une journée avec ce gars. Il était mignon et j'aimais beaucoup son visage. Je le trouvais enfantin avec un air mature. Son masque lui donnait un petit côté enfant lui aussi, car il avait l'air déguisé, mais ça lui allait vraiment bien. j'étais perdu sur lui, le regardant avec un large sourire et passant ma main dans mes cheveux pour les glisser sur le côté. Par la suite, je fouille mes poches et je sors un élastique. Je commence alors à prendre tous mes cheveux que je mets en arrière et j'en fait une queue-de-cheval. Par la suite, je me lève, et je m'approche de toi. Ma main glisse le long de ta mâchoire et je ferme les yeux en rapprochant doucement mon visage du tiens, mais j'entend quelqu'un entrer dans la boutique, quand je tourne ma tête, un mec assez petit venait d'entrer et nous regardait. je te souris alors en laissant ma main glisser le long de ta peau et je vais donc m'occuper de ce nouveau client, te laissant réfléchir à ma proposition le temps que je puisse discuter avec ce jeune.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Dim 8 Mar 2015 - 23:38

Le renard blanc écouta avec beaucoup d'attention ce que dit le fauve, pourquoi voulait-il autant l'aider? Il était trop gentil... Cela toucha le blanc, qui baissa le regard ne sachant aps trop quoi dire, puis lorsque le fauve attacha ses cheveux et rapprocha son visage de celui du blanc, il devint tout rouge restant totalement immobile.
Intérieurement il se dit "qu'est ce qu'il fait? Qu'est ce qu'il fait?" il paniqua légèrement, plus le visage du fauve se rapprochait du siens, plus cela devenait confus dans son esprit. Il ferma les yeux comme pour ne plus voir Jack se rapprocher.

Puis un client entra dans le salon, Kitsune fut à la fois soulagé et attristé. Lorsque Jack caressa sa gorge il frémis légèrement et baissa le regard. Il laissa Jack s'en aller, une fois seul, il remarqua que son cœur battait étrangement vite. Il posa sa main sur son torse et se recroquevilla légèrement pour se calmer comme il le pouvait.
Ses pensées se mélangèrent un peu, mais il réussit néanmoins à se calmer, ses joues reprirent leurs teintes habituelle et il lacha un léger soupire de soulagement.

Le renard blanc se redressa et il fixa Jack au loin, le regardant parler avec son client. Kitsune réfléchis en même temps à la proposition du tatoueur.
Le blanc n'était pas contre les tatouages, au contraire il aimait beaucoup ça et il était admiratif envers les personnes qui faisait des tatouages.

Le client resta un long moment à discuter avec Jack, Kitsune attendit que l'homme sorte du salon avant de se lever et de se diriger doucement vers le fauve rouge.
Il attrapa la manche du fauve entre ses doigts et il leva son regard vers lui, il marqua une légère hésitation et il dit doucement:

-Je veux bien....Que tu t'occupe de mes cicatrices...

Le blanc baissa le regard, il était un peu intimidé...Ou juste timide, l'action de Jack un peu plus tôt l'avait rendu timide. Il lâcha la manche du tatoueur.
Il dit un peu nerveusement:

-Enfin ne te fatigue pas trop pour moi...Je ne pense pas mériter autant de gentillesse...

Il frotta son nez avec les dos de sa main, signe qu'il était un peu gêné et il demanda:

-Qu'est ce que tu voudrais faire pour mes mâchoires?

Il leva son regard vers Jack, il était un peu intrigué par ce que le fauve lui préparait. Jack semblait déjà avoir une idée de quel genre de tatouage il allait lui faire alors il était un peu intrigué et surtout curieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Ven 26 Juin 2015 - 18:08

*Je passait derrière mon bureau pour m'occuper de mon client comme d'habitude. J'avais un petit sourire, parlant avec beaucoup de gestes, mais de l'emplacement où tu étais, tu ne pouvais voir que mes lèvres bougées, car je n'avais pas pour habitude de parler fort et de répéter. Si quelqu'un n'avait pas compris alors tant pis pour ça gueule, il devrait se démerder tout seul.

Malgré le fait que je parlais à mon client, mon regard se détourna vers toi à plusieurs reprises. Mon dieu, ton petit visage Innocent me faisait sourire. Pas le même sourire faux que je faisais à mes clients pour les mettre dans ma poche, nan, un sourire doux et tendre alors que mon regard se plongeait dans le tien quelques secondes. Enfin, je me redressai en secouant légèrement la tête, souriant en baissant finalement la tête, lâchant un petit rire nerveux. Je venais d'oublier mon client simplement en te regardant..

Je pris un stylo dans mon pot et ouvris mon agenda avant de griffonner une petite heure sur une case vide avec un nom et je me pencha quelques minutes sur le modèle du gars. Heureusement, je n'avais pas de création à faire. Un peu en retard sur mes commandes, je bossais maintenant le soir chez moi pour terminer quelque croquis. Cette fois-ci pas besoin, il était déjà fait.. L'homme m'avait déjà fait son croquis et m'expliqua en quelques secondes ce qui voulait avant de me tendre la main.

Mon visage se baissa et se releva tout doucement, je venais de dévisager ce gars de haut en bas, soupirant par la suite en lui serrant la main. Il venait de me proposer un prix assez bas, ce justifiant comme un fou, et même si ça m'avait fait chier, je me disais que j'avais suffisamment d'argent pour faire une petite exception à mes prix et autoriser une somme assez basse à ce gars surtout que le tatouage n'était pas très difficile.

Il partit et enfin, je revenu pour m'asseoir près de toi. Le dessin de ce gars ? Je le glissai simplement dans ma pochette avec les autres dans une nouvelle catégorie et je revenus m'asseoir près de toi, repassant ma main contre ta machoir en mauvais état, je me pinça les lèvres et me retourna vers mes ancres pour les regarder. J'avais tellement de couleur que ça n'allait pas être compliqué et vu la blancheur de ta peau, j'allais pouvoir te faire un travail vraiment parfait si tu l'acceptais. Ma main glissa de ta mâchoire à ta joue et je me rapprocha de tout visage pour simplement déposer mes lèvres contre ta joue *


Ce que je te propose est assez simple.. Je ne veux pas te faire peur en te disant que je vais te dessiner sur la gueule alors je te montre le principe.. Viens avec moi.



*Il glissa ça main contre la tienne pour te tirer hors du fauteil. Il t'amena devant la glace, se collant légèrement derrière toi en passant ça main contre ta mâchoire. Il te regardait tendrement dans ce miroir, son regard de fauve était devenu de la couleur de l'or alors qu'un sourire plein de malice se faisait voir. Il entre ouvrit les yeux, glissant son visage contre ton oreille pour y lâcher un petit souffle chaud, pendant que ça main remonta le long de ta mâchoire et resta dans tes cheveux pour les caresser.*


Bon alors.. Ce que je veux faire est très simple.. Tu vois comme je te l'ai expliqué tes cicatrices ne déforme pas vraiment ta peau, il y a juste des différences de couleur alors ce que je veux faire.. c'est prend de l'ancre blanche, beige marron.. Enfin des couleurs claires pour refaire un aplat sur ta mâchoire, faire une couleur naturel pour que l'on ne puisse plus voir tes cicatrices.. Une fois le travail terminé, tu sembleras avoir un visage.. Comme tout le monde..



*Ma main se déplaça pour aller caresser ta joue avec tendresse alors qu'un doux sourire venait se placer sur mon visage. J'avais une douceur exceptionnelle, mes mains semblaient passer de façon à te faire frissonner. Je glissai mes doigts tout le long de ton ta mâchoire, de ton cou puis de ton torse, se déposant finalement sur ton ventre pour ensuite me pencher, embrassant de nouveau ta joue puis ta mâchoire, finissant ma trajectoire dans ton couque je mordilla en passant ma main sur mes lèvres *


Ta peau est douce... J'ai hâte de commencer ce tatouage pour que tu puisses retirer ce masque, je me ferais un plaisir d'embrasser ta peau encore et encore...


*Je me mit à sourire en passant mes bra sautour de ton torse pour te serrer contre moi. Je semblais déjà te prendre pour ma propriété et c'était un peu le cas. Comme un animal, quand j'avais une proie en tête quelle soie pour me nourrit ou amoureuse, je ne la lâchais pas du regard. Je restais obstiné à te faire ma propriété et à ce que personne d'autre n'approche ton corps. En fait, je ne savais pas pourquoi je craquais sur toi. Habituellement, j'aime dominer mes victimes et leur montrer mon côté sadique juste pour faire peur à, mais victime, leur faisant ensuite passé ou une nuit de folie ou une nuit de douleur.. Mon humeur dépendait de ce que j'allais faire des gens.

Pourtant pour une fois, je semblais prendre soin de ta personne, te serrant avec protection contre moi et embrassant ta peau et souriant. Finalement, je me mis à embrasser ton cou encore une fois, caressant légèrement ton torse. Ce visage de petit renard me faisait sourire, ce corps qui semblait si fragile me faisait craquer, franchement, je n'aurais jamais pensé m'attacher tout seul à un petit inconnu.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Mer 8 Juil 2015 - 18:47

Le petit renard blanc attendait docilement le fauve rouge. Tout timide il fixa le tatoueur qui discutait avec son client, il avait remarqué que celui-ci lui lancé de petit regard de temps en temps, il fixait quelques secondes le fauve avant de détourner le regard un peu gêné.

Il devait se calmer un peu, le blanc fixa ses pieds et attendis le tatoueur, Yue qui s'était installé sur ses genoux quémandait des caresses, Kistune caressa donc son ami. Lorsque le rouge revint, il sourit légèrement, puis lorsque le fauve commença à caresser sa machoir il se figea un peu.
Kitsune rougit légèrement, il releva le regard vers celui du fauve et il se laissa faire lorsque le tatoueur embrassa sa joue il rougit de plus belle. Son coeur s'emballa à nouveau... "Calme toi Kitsune, calme toi" il se répétait ça en boucle dans sa tête. Il ne comprenait pas pourquoi Jack était aussi attentionné et tactile avec lui, mais il se laissa faire, il l'écouta attentivement. Il se redressa et se mit devant le miroir, il laissa le fauve lui expliquer ce qu'il voulait faire avec ses encres... Il voulait lui rendre un visage "normal" à cette idée, le petit renard blanc sourit et il s'imaginait déjà avec son "nouveau" visage.

Il ne préta pas tellement attention aux mains de Jack qui se baladait un peu sur son corps, mais son corps réagissait et frissonait, même si els mains du tatouer passait sur les vêtements épais du renard blanc, Kitsune ressentais une légère pression assez agréable.
Il ferma les yeux et frissonna doucement, puis il ne pu retenir un léger gémissement lorsque le fauve rouge lui mordit le cou:

-AAh...

Le blanc plaqua sa main devant sa bouche surpris du son qui venait de sortir de sa bouche. Il s'écarta de Jack, décidément cet homme avait le don de réussir à destabiliser et gêner le renard blanc qui paniquait donc très facilement. Ses joues en feu et son corps tout fébrile, il leva le regard vers le rouge et lui sourit.
Il dit timidement:

-Je ne sais pas... Si tu apprecierais la peau de tout mon corps.... Mais merci...

Il sourit un peu plus, puis il glissa sa main ganté dans la chevelure rouge du fauve et il dit doucement:

-Je... Je te remercie de bien vouloir me raffistoler... Et de ne pas me poser de question sur ces....Cicatrices....

Il pencha légèrement la tête plongeant son regard tendre dans celui du tatoueur. Il ne savait pas comment remercier le tatoueur pour tant de gentilesse. Le fait qu'il ne lui pose aucune question sur la provenance de ces cicatrices ça le mettait à l'aise.

Kitsune caressa les cheveux du fauve, c'était agréable et il aimait bien faire ça, tandis qu'il réfléchit à comment remercier Jack, il eut une petite idée... Bon ça ne compterais surement pas comme remerciement et il ne savait pas si Jack serait content avec ça. Mais Kitsune se dit que comme Jack était aussi tactile avec lui, il pourrait essayer de le remercie d'une manière tactile...

Le renard blanc rapprocha doucement son visage de celui du fauve rouge, Kitsune déposa un léger baiser sur les lèvres du fauve rouge, c'était assez maladroit, mais il s'était appliqué comme il pouvait. Le baiser avait été assez bref, Kitsune se recula un peu puis il regarda Jack et lui dit gentiment:

-Je ne suis pas très doué pour ça.... Je n'ai pas l'habitude que l'on sois gentil avec moi...

Il baissa le regard et laissa échapper un léger rire gêné et nerveux. Il venait d'embrasser Jack c'était assez inatendu venant de Kitsune qu'il fasse ça de lui même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Dim 25 Oct 2015 - 22:18

*Je regardais ce petit renard avec un visage tendre. Tout ceci ne me ressemblait pas du tout, mais j'avais vraiment envie d'aider ce petit gars et j'avais envie de lui "redonner vie". J'avais toute ma vie pensée à aider les gens et cette fois-ci, j'avais une belle opportunité d'aider un petit renard qui n'avait pas eu de chance dans ça vie. Soudain, je sentis des lèvres douces caresser les miennes quelques secondes ce qui me fit sourire de toutes mes dents. Il était vraiment mignon lorsqu'il se montrait timide, ça rendait son visage plus beau, plus joyeux et ces petites rougeurs sur les joues de ce jeune homme me faisaient craquer. Sans savoir pourquoi, je fermais les yeux et mes lèvres allaient une fois de plus se coller à celle de ce petit gars. L'une de mes mains passait dans ces cheveux et je me mis à les caresser avec une grande tendresse pour le mettre à l'aise. Pourtant, il ne fallait plus rigoler, il était d'accord pour que j'arrange tout ça et c'était un grand défi pour moi. C'est alors que je rompais ce baiser et retirais ma main de ces cheveux pour abaisser le fauteuil, le mettant à la bonne hauteur et que je le mis pour que tu puisses t'allonger.

Une fois ça fait. Je me tournai vers mes précieuses encres pour commencer à faire les mélanges de couleurs. Sur ce point, je n'avais vraiment pas le droit à l'erreur, il fallait que je trouve ce teint pale qui ornait ton visage pour que tout ceci paraisse naturel. Quelque fois, je prenais n petit coton-tige et je trempais le bout de celui-ci dans l'encre, faisant un petit point contre ta peau pour voir si je me rapprochais de ta couleur naturel. Je fis cela pendant un long moment et finalement, j'eus 4 nuances de couleur qui correspondait parfaitement à ta peau.

Tout ça allait commencer et je n'avais qu'une peur, c'était de me tromper. Comme tout tatoueur la peur de raté est présente à chaque seconde. Ce n'est pas comme si on allait se faire virer d'une entreprise parce que l'on a fait une bêtise, non, si l'on échoue en tant que tatoueur, c'est toute une carrière qui tombe. Plus aucun client ne viens, mais c'est compréhensible.. Qui viendrait se faire tatouer chez quelqu'un qui a fait un horrible tatouage sur quelqu'un ? La moindre faute peut être fatale surtout quand l'on joue sans contour et sans dessin prescient.. J'avais que du recouvrement sur des cicatrices. Tout ceci allait vraiment être difficile pour moi comme pour toi. Il y avait en fait 2 raisons principales.

La première est tout d'abord la douleur pour toi, car oui, je sais avant de même de commencer que tu vas avoir mal. C'est normal de souffrir, car une aiguille entre touts de même dans le corps encore et encore à une vitesse assez rapide. Plus que ça, le visage est vraiment une zone sensible à laquelle il faut faire attention à ne pas faire l'idiot, car le moindre coup peut être fatal..
Pourtant, ce n'est pas ce que je redoute le plus, la plus grande des raisons pour laquelle j'ai peur c'est la couleur.. Les couleurs de la peau sont vraiment difficiles à reproduire et seuls les tatoueurs les plus qualifiés arrivent à reproduire à la perfection la couleur de la peau. Un simple trait peut la faire paraître trop claire ou trop foncée.. Trop rougie ou pas assez.. Chaque point est important, chaque trait chaque zone doit être définie à la perfection.

Enfin, j'allais me laisser aller pour commencer cette œuvre sur ta peau. Mes mains glissèrent dans des gants en plastique fin et je plaçais mes couleurs sur une petite table près de toi. Pour des questions de sécurité, je préférais mettre le plateau de mes couleurs loin de la table au cas où tu bougerais, je ne pouvais pas me permettre de perdre tu temps à essayer de refaire les couleurs les unes après les autres, je perdrais bien trop de temps et comme tout le monde le sais au jour d'aujourd'hui le temps, c'est de l'argent. Ma main allait enfin ce glisser contre ta mâchoire et je démarrais cette machine qui faisait un petit "bzzz" par le vibrement de l'aiguille. Je plongeais d'ailleurs celle-ci dans l'encre et alors que ma main allait caresser ta joue, je me mis à sourire et je te fis fermer les yeux pour enfin venir murmurer *


- Merci... Merci pour ce sublime baiser et merci de m'avoir laissé rétorquer.. Maintenant, je vais m'attaquer à ton tatouage alors s'il te plaît.. Garde les yeux fermer ou si tu ne supporte pas, porte ton regard vers moi, mais ne balade pas trop ton regard dans la pièce, ça va tirer ta peau.. Il ne faut pas que tu parles ou que tu bouges sinon je vais alors beaucoup de mal à te tatouer.. Je sais que ça va faire mal, mais ne t'inquiète pas, je suis là.. Si tu veux agripper mon bras... Serre le de toutes tes forces.. Je sais que tu vas pouvoir y arriver, que tu vas pouvoir tenir le coup..


*Finalement, je commençais ce tatouage qui allait me prendre un peut de temps pourtant j'avais confiance en toi, confiance sur le fait que tu allais bouger le moins possible. L'aiguille s'enfonçait alors et ressortait de ta peau très rapidement ce qui faisait des petits picotements sur la surface de ta peau. Mes yeux étaient rivés sur le bas de ton visage et la langue était sortie, preuve de ma concentration. J'étais déterminé à faire le meilleur tatouage du monde et rien n'y personne ne pouvait maintenant me perturber..*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Lun 9 Nov 2015 - 8:44

Kitsune ferma les yeux lorsque le fauve rouge se mit à l'embrasser en réponse à son baiser. Apparemment son initiative avait plu à Jack. Le renard blanc était contant. Lorsque le Tatoueur rompit le baiser, Kitsune sembla un peu déçu, il aurait aimé que le baiser dure plus longtemps, à cette pensé, il détourna légèrement le regard qui jusqu'a maintenant s'était un peu perdu dans le vague en fixant le tatoueur.

Il se laissa docilement faire, s'allongeant une fois le siège baissé. Le renard blanc regarda curieusement ce que faisait Jack. Il ne dit pas un mot se laissant faire lorsqu'il tapotait sa peau avec un coton tige. Kitsune était fasciné par la concentration qui possédait le fauve rouge, il sourit un peu le trouvant assez "adorable" à réfléchir de la sorte. Le temps passa plutôt vite pour Kitsune, il avait été absorbé par l'expression qu'avait affiché Jack pendant la préparation des encres alors il n'avait pas vu le temps passé.

Le renard blanc devint un peu anxieux lorsque Jack commença à mettre ses gants et qu'il commença à sortir son engin de "torture"... C'est comme ça que Kitsune voyait cette machine. Kitsune regarda Jack, qui le rassura un peu, il l'écouta et se calma doucement, puis il ferma les yeux comme Jack le lui demanda.
Il fit doucement oui de la tête lorsque Jack lui donna ses instructions. il pinça un peu ses lèvres, mais il serait fort. le bruit était un peu effrayant, mais il avait l'habitude de supporter la douleurs alors il serait fort.

Lorsque Jack commença, le renard blanc se crispa légèrement, sa peau lui picota, mais ça allait alors il se détendit un peu, pendant un petit moment ça allait, mais lorsque Jack commença à allait sur les parties de son visage ou la peau était plus fine, Kitsune se mit à doucement gémir de douleur:

-nnh...

Il posa sa main sur le bras de Jack, il tremblait légèrement, mais il ne serra pas le bras de Jack. Il voulait tenir et lui montrer qu'il était fort. Il serra les dents, ça faisait mal, mais il pouvait le supporter... Contrairement à d'habitude cette douleur était nouvelle et différent, une aiguille qui rentre et qui sort de la peau c'est vraiment étrange comme sensation.

Kitsune tenu bon comme il pouvait, heureusement la douleurs passa lorsque Jack repassa de nouveau sur une partie de peau plus épaisse et qui faisait moins mal.
Le renard Blanc lâcha donc le bras du fauve, ne voulant pas trop l'embêter plus. Sa peau était sensible aux endroits qui avait été tatoué, il sentit un léger frottement sur sa peau et frissonna, il paniqua légèrement et agrippa doucement par réflexe le bras de Jack. Ses joues s'étaient empourpré et tout son corps était crispé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Jaggermen
avatar

Wild Beast
Messages : 25
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 27
Localisation : Tokyo

ID Second Life
Identifiant: Jack
Age: 20 ans
Pouvoir: Blessing

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Sam 12 Déc 2015 - 19:12

*Je ne pensais plus vraiment à quelque chose. Toute mon attention était portée sur le bas de ton visage ou j'y appliquait les encres avec attention. Chaque fois que ta main prennait mon bras, un vague sourire ce faisait voir sur mon visage alors que je ne ddérivait pourtant pas mon regard. Après plusieurs minutes, l'une de mes mains venu glisser le long de ta nuque, je voulais te rassrer comme je le pouvais et je venu alors caresser ton cou, te donnant un petit contact assez doux pour te rassurer et finalement je me mis à sourire. Enfin, mon regard se releva jusqu'au tiens et j'arrêtais la machine, je changeais les la couleur de l'encre et s'était repartie. Pendant une heure je me mis à tatouer ta peau et finalement. Ma machine se coupa et je la déposa sur le côté. Entre temps, mon front s'était légèrement perlé de sueur à cause de la concentration. J'avais légèrement transpirer à la tension de ce tatouage, il était vraiment très important.

Enfin je me mis à sourire et je me pencha au dessus de ton corps, je retirais mes gants de tatoueur et les laissaient sur le côté pour enfin passer mes mains dans tes cheveux. Je me mis à les caresser et j'allais glisser mes douces lèvres contre les tiennes. Je te donnais le meilleur baiser que je pouvais faire, caressant tes cheveux en rapprochant ton corps du miens. Passer autant de temps à regarder ces lèvres qui avait l'air si délicieuse et si douce pendant une heure m'avait fait perdre la tête. Enfin celle-ci était toute à moi et je pouvais profiter de celle-ci autant qque je voulais maintenant que tout était terminé.

Mes mains glissaient le long de ta nuque et de ton dos en nous faisant tourner. Tout ceci montrait bien que ton allure de petit renard me faisait craquer. En effet je te faisait 'asseoir sur moi, m'installant sur le fauteuil et te collant d'avantage à moi. Soudain, je fus perturbé et je coupais ce baiser. Mon regard se porta alors sur ton petit regard blanc, il e perturbait depuis son arrivé. Je ne savais pas vraiment qui il était et tout ceci me stressai. Enfin mon regard revenus vers toi et je ne pus qu'afficher un délicieux sourire à la situation.

Mon subconscient avait agis plus que moi et je n'avais pas remarqué que j'avais été si loin que ce baiser. Mon regard devenus dorée finissais par se river dans le tiens et je ne bougeais plus, totalement absorbé par ton regard, mon sourire lui, cachait a gêne et mes mains qui caressait ton dos montrait bien mon attirance pour toi. Enfin, je fermais les yeux et déposais mon visage contree ton épaule, me mettant à murmurer:

J'espère que ça te plaira petit renard..


*Je n'avais pas de justificatif à ce baiser ou à mes gestes alors je ne savais plus quoi dire, je finissais par ces simples mot assez professionnel qui n'allait pas avec mes gestes si prononcé, si déplacé que je venais d'avoir.. Pourtant, mon corps ne se décollait en aucun cas du tiens, je restait à profiter la chaleur de ton corps en souriant, caressant toujours ton dos si chaud.. Qui appartenait à ce corps si beau*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
avatar

Wounded Fox
Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2015

ID Second Life
Identifiant: Himawari
Age: 20 ans
Pouvoir: Animals Whisper - Sacrifice

MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   Sam 23 Jan 2016 - 20:34

Lorsque le fauve rouge retira son appareil de torture de son visage et que cela pris fin, Kitsune se détendit, sentir les doigts de Jack dans ses cheveux ça lui faisait du bien... Enormément de bien, mais il fut ensuite embarqué par l'assaut de Jack. Il fut surpris, mais se laissa faire, il sentis ses lèvres contre les siennes, ses joues rougissaient doucement, pourtant il ne repoussa pas Jack, il se laissa docilement faire, frémissant aux caresses dans son dos.
Lorsque Jack coupa le baiser, le petit renard était à bout de souffle, ayant oublié de respiré tout du long, il était un peu dans les nuages.

Instinctivement, il serra le jeune tatoueur contre lui, caressant son dos comme lui. Il s'écarta ensuite, puis dit doucement:

-Je suis sur que ça va me plaire!

Il sourit timidement, puis descendit pour partir se regarder dans un miroir, il hésita un peu, mais il était impatient, il se regarda et son reflet lui fit un choque, sa peau était encor eun peu rouge, mais ont ne voyait plus ses cicatrices. Il toucha le miroir, puis ensuite ses joues, un grand sourire éclaira son visage:

-Je n'ai plus de cicatrices... Jack... On ne les vois plus du tout...

Il rit doucement, puis sourit avec joie, les larmes commençaient à couler doucement sur ses joues:

-ah... désolé c'est... l'émotion.. ah ah ah.... Merci.... Merci...

Il pleura doucement, il était terriblement heureux... Il n'avait jamais espéré qu'un jour ses cicatrices puissent disparaitre alors il était terriblement heureux.
Le renard blanc alla enlacer Jack le serrant fort contre lui:

-Merci...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se rendre au mauvais endroit au mauvais moment (PV Jack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Golden Ink-